DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parlement catalan remet un prix à la militante Carola Rackete

euronews_icons_loading
Le Parlement catalan remet un prix à la militante Carola Rackete
Taille du texte Aa Aa

C'est un symbole fort.

Le parlement catalan a remis un prix ce mardi à Carola Rackete. La jeune pilote du navire Sea-Watch 3 est récompensée pour ses actions humanitaires qui ont permis le sauvetage de nombreux migrants dans la mer Méditerranée. A ses côtés, Oscar Camps, le directeur de l'ONG Open Arms, également récompensé.

A l'occasion de cette cérémonie, l'Allemande a développé un plaidoyer contre la politique migratoire menée par l'Union européenne. "Je suis toujours visée par une enquête menée par les autorités italiennes mais est-ce que je suis inquiète ? Honnêtement, non. Parce que mes actions étaient justifiées. Ce qui m'inquiète, ce sont les injustices de ce monde alimentées par un système économique fondé sur la croissance et les structures de pouvoir politiques enracinées dans la période coloniale."

La bête noire de Matteo Salvini

Arrêtée en Italie, puis finalement libérée, Carola Rackete est devenue la bête noire de Matteo Salvini, chef de la Ligue. Aujourd'hui, la jeune femme de 31 ans ne regrette rien : "Il y a un besoin d'agir très urgent. Chaque semaine, des personnes meurent dans la Méditerranée, mer que je considère comme notre frontière européenne commune. Protéger ces personnes est le devoir des citoyens européens."

Mobilisée depuis 2016, Carola Rackete a participé à de nombreuses missions. Un engagement qui lui a valu de devenir une héroïne pour les défenseurs des migrants.

Toujours sous le coup d'une enquête

C'est en juin dernier qu'elle se fait connaître. Après avoir passé plusieurs jours à bord du Sea-Watch 3 non-loin des côtes italiennes, elle prend une décision forte et force un blocus décidé par Matteo Salvini. Elle accoste de force son bateau sur l'île de Lampedusa pour débarquer la quarantaine de migrants qu'elle avait secourus. Une action qui a valu son arrestation immédiate par les garde-côtes italiens.

Poursuivie pour aide à l'immigration clandestine, Carola Rackete espère toujours être innocentée. La militante s'adresse régulièrement à l'Union européenne. Elle demande aux 28 de s'accorder sur une politique claire de redistribution des migrants.