Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Russie : vaste opération de police contre le réseau d'Alexei Navalny

Russie : vaste opération de police contre le réseau d'Alexei Navalny
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Opération de police de grande envergure contre les équipes de l'opposant russe Alexei Navalny ce jeudi. Dans une quarantaine de villes et de villages en Russie, perquisitions, arrestations et interrogatoires ont visé les soutiens et collaborateurs du dissident le plus influent du pays.

Le prétexte, pour les autorités, c'est le blanchiment supposé de un milliard de roubles par la fondation Navalny.

La porte-parole de la fondation d'Alexei Navalny: "Il s'agit de loin du coup le plus sérieux porté à notre fondation anti-corruption et à son réseau de bureaux régionaux depuis qu'ils existent. Il est évident que plus notre action devient forte, plus la réaction est forte".

Des bureaux mais aussi les domiciles de plusieurs amis et alliés d'Alexei Navalny ont été fouillés par des policiers armés et cagoulés. Des comptes bancaires ont aussi été gelés.

"Nous n'abandonnerons pas, a réagi Navalny lui-même. Nous allons reprendre le pouvoir et continuer le combat contre les escrocs et les voleurs".

Un mouvement inédit de contestation politique a secoué Moscou cet été et réuni des milliers de personnes. Beaucoup d'entre elles ont été arrêtées. Et ce weekend, le parti Russie Unie de Vladimir Poutine a perdu un tiers de ses sièges à l'assemblée municipale de Moscou. Il reste cependant largement majoritaire au niveau national.

Galina Polonskaya, à Moscou :"Les partisans de Navalny sont convaincus que l'affaire elle-même et les raids ont pour objectif d'éroder l'opposition dans les régions, de briser la résistance après les dernières élections régionales / lorsque les partisans de Navalny ont tout fait pour empêcher que les représentants du parti présidentiel Russie unie entrent aux gouvernements régionaux".