DERNIERE MINUTE

La fièvre porcine débarque en Corée du Sud

La fièvre porcine débarque en Corée du Sud
Tous droits réservés
Reuters
Taille du texte Aa Aa

La Corée du Sud a annoncé être touchée par l'épidémie de peste porcine africaine (PPA). Cinq porcs ont été retrouvés morts après avoir été infectés par le virus, dans une exploitation de Paju, une ville située à la frontière inter-coréenne.

Le ministère de l'Agriculture sud-coréen a annoncé que 3 950 porcs provenant de trois fermes de cette ville seront abattus.

La Corée du sud a relevé au maximum son niveau d'alerte aux maladies animales et interdit toute circulation de porcs pendant 48 heures.

Le virus, particulièrement virulent et pour lequel il n'existe aucun traitement, entraîne des hémorragies mortelles pour les cochons et les sangliers, qui peuvent être fatales en quelques jours.

L'abattage du bétail contaminé est le seul moyen de prévenir la propagation de l'épizootie.

Elle a déjà décimé de nombreux cheptels, notamment en Chine et en Corée du Nord, et entraîné une hausse des prix du porc à travers le monde.

La Corée du Sud compte 6 700 exploitations porcines, ce qui représente environ 40 % du secteur de l'élevage.

La peste porcine africaine, qui a fait son apparition pour la première fois en Asie en août 2018, est notamment présente au Cambodge, aux Philippines, en Chine, en Corée du Nord, au Laos, en Mongolie, au Vietnam, en Birmanie et en Corée du Sud.

L'Agence des Nations unies pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO) a appelé début août à un renforcement de la surveillance des frontières pour endiguer la propagation de cette maladie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.