DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Malgré toutes les menaces verbales, une délégation iranienne devrait se rendre à New York

euronews_icons_loading
Malgré toutes les menaces verbales, une délégation iranienne devrait se rendre à New York
Taille du texte Aa Aa

Il y aura bien une délégation iranienne à l'assemblée générale des Nations Unies la semaine prochaine. Le bureau de Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires Etrangères, a annoncé que ce dernier décollait ce vendredi pour New York pour préparer la venue du président Hassan Rohani.

Les menaces verbales se sont à nouveau multipliées entre Washington et Téhéran après que le Secrétaire d'Etat américain a qualifié d"'acte de guerre" la frappe par des rebelles yéménites d'une installation pétrolière saoudienne.

Les Saoudiens, exposant ce jeudi à Riyad ce qu'ils disent être des restes des 25 missiles et drones ayant frappé les sites pétroliers d'Abqaiq et de Kurais, ont expliqué que les engins avaient été tirés du territoire iranien, et non du Yémen, et que la revendication des rebelles Houthis n'était qu'une "couverture".