Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Grèce : première grève contre Mitsotakis

Grèce :  première grève contre Mitsotakis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement conservateur du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis fait face à sa première fronde sociale depuis sa constitution après le scrutin de juillet dernier.

Le projet de réforme du marché du travail est contesté par l'opposition et les syndicats qui ont appelé à une grève générale.

Ce mardi à Athènes en dehors d'une manifestation, les transports publics étaient fortement perturbés ainsi que les hôpitaux, les écoles et les tribunaux.

La réforme prévoit notamment de supprimer les conventions collectives et de renforcer les obligations avant d'enclencher une grève.

"Je pense qu'il ne fera rien de ce qu'il a promis, il continuera ce que le gouvernement précédent faisait" dit ainsi une manifestante.

À ses côtés, un manifestant abonde : "Nous, en tant que travailleurs, n'avons-nous pas le droit d'obtenir le rétablissement de nos salaires ? Depuis 2010, ils les ont tailladés. Mitsotakis n'a rien promis à personne, au contraire, il coupe".

Fay Doulgkeri est la correspondante d'Euronews à Athènes : "Le syndicat ADEDY, qui représente plus d'un demi-million de fonctionnaires, affirme que les changements que le gouvernement tente de faire adopter par le Parlement limitent essentiellement le droit de grève".