Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Face à la pression des démocrates, Donald Trump dénonce une nouvelle chasse aux sorcières

Face à la pression des démocrates, Donald Trump dénonce une nouvelle chasse aux sorcières
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est une affaire qui agite Washington depuis plusieurs semaines et qui conforte les démocrates dans leur procédure de destitution à l'encontre de Donald Trump.

S'appuyant sur le signalement qui accuse le président Américain d'avoir demandé à son homologue ukrainien d'enquêter sur son rival à la prochaine présidentielle : Joe Biden. L'opposition accuse la Maison Blanche d'avoir cherché à "étouffer le scandale".

"Comme je l'ai dis, je pense que ce signalement nous donne une assez bonne feuille de route des allégations sur lesquelles nous devons enquêter (...) Et cela va évidemment plus loin que la conversation téléphonique car des efforts ont été faits pour dissimuler ce stratagème en transférant les communications sur des serveurs qui étaient en fait conçus pour contenir des communications d'actions secrètes et d'autres renseignements très sensibles et compartimentés." s'est exprimé Adam Schiff, Président du Comité du renseignement (et représentant démocrate de la Californie).

Face à la pression, Donald Trump à plusieurs reprises, sur son compte Twitter, a dénoncé un «harcèlement présidentiel».

Il s'est également exprimé devant la presse : "C'est une honte pour notre pays. C'est une autre chasse aux sorcières. C'est reparti pour un tour. C'est Adam Schiff et son équipe. Inventer des histoires et rester assis là - peu importe comment vous voulez appeler cela, c'est vraiment une honte. C'est une chose terrible pour notre pays. Ils ne peuvent pas travailler. Ils sont bloqués. Les démocrates vont perdre les élections. Ils le savent bien. C'est pour ça qu'ils font cela".

Avec ces nouvelles révélations, un nouveau coup de tonnerre s'abat à la Maison Blanche.

La question de la destitution de Donald Trump sera, à n’en pas douter, au cour de la campagne de la prochaine présidentielle, avec des répercussions difficilement prévisibles pour les deux camps.