Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Guerre commerciale UE-USA : les hostilités reprennent

Guerre commerciale UE-USA : les hostilités reprennent
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Washington poursuit sa guerre commerciale contre l'Union européenne. Après avoir obtenu gain de cause auprès de l'OMC dans l'affaire dite des "subventions à Airbus", les États-Unis vont appliquer des taxes punitives sur 7,5 milliards de dollars de produits européens.

Trump salue une "victoire" sur l'Union européenne

Sur Twitter, le président Trump a salué une "victoire" sur l'Union européenne qui pendant des années a "très mal traité" son pays en matière de commerce.

L'Organisation mondiale du Commerce a autorisé Washington à mettre en place des mesures de rétorsion. Au cœur du différend : les subventions accordées par les pays européens à l'avionneur Airbus, concurrent de Boeing. Des subventions jugées "illégales" par l'administration Trump.

De leur côté, les Européens préparent leur riposte tout en espérant trouver une solution à l'amiable : "L’imposition mutuelle de contre-mesures ne ferait que causer des dommages aux entreprises et aux citoyens des deux côtés de l’Atlantique, et porterait préjudice au commerce mondial et au secteur de l’aviation au sens large à un moment sensible", a indiqué Cecilia Malmström, commissaire européenne au Commerce.

Les Européens préparent leur riposte

Ces droits de douane vont frapper les avions importés de l'Union européenne, mais aussi des produits alimentaires. Des surtaxes à hauteur de 25 % sur le fromage, le vin, le café, le whisky, les olives. Les produits en provenance d'Italie, d'Espagne ou d’Écosse seront notamment très impactés. Sans oublier, ceux en provenance de France et d'Allemagne. car ces taxes américaines visent majoritairement les pays partenaires au sein du consortium européen dAirbus.

Quelle sera la réaction des Européens ? L'OMC pourrait bientôt autoriser l'UE à imposer elle aussi des droits de douane en réaction à des subventions indues versées cette fois par Washington à Boeing.

En juin 2018, Bruxelles avait déjà appliqué des surtaxes sur plusieurs produits américains, dont l'acier ou le whisky, en réponse à la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump.