DERNIERE MINUTE

Sida, paludisme, tuberculose : la France donne trois heures pour trouver 14 milliards

Sida, paludisme, tuberculose : la France donne trois heures pour trouver 14 milliards
Tous droits réservés
Ludovic MARIN / AFP
Taille du texte Aa Aa

A Lyon, le président français a appelé à réunir cette somme nécessaire à la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, en annonçant une hausse de 15 % de la contribution française.

On n'y est pas": le président français Emmanuel Macron a mis la pression sur plusieurs gouvernements, jeudi, pour réunir les 14 milliards de dollars nécessaires à la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, en annonçant une hausse de 15% de la contribution française.

"Dans les trois heures qui viennent, on doit atteindre les 14 milliards. Donc, vous l'aurez compris la pression va être maximale", a lancé le président à la tribune de la conférence de refinancement du Fonds mondial de lutte contre ces maladies infectieuses, qui rassemble 700 participants depuis mercredi à Lyon, dans le centre-est de la France.

"Je ne laisserai personne sortir de cette pièce ou quitter Lyon tant que les 14 milliards n'auront pas été obtenus. Et donc tout à l'heure nous les aurons", a ajouté le chef de l'Etat en sonnant la mobilisation générale des contributeurs avant la clôture de la conférence jeudi.

Il a tout particulièrement sollicité à la tribune le Japon, la Norvège et l'Australie, ainsi que les Emirats Arabes Unis, le Qatar et l'Arabie Saoudite, qu'il a appelés à se "réconcilier" diplomatiquement autour d'un effort financier commun en faveur du Fonds mondial.

L'objectif de ce dernier, créé en 2002, est de réunir 14 milliards de dollars (12,70 mds EUR) pour les trois ans à venir, avec l'ambition d'éradiquer ces trois pandémies infectieuses à l'horizon 2030.

Pour atteindre cette somme, contre 12,2 milliards de dollars (11 mds EUR) lors de la dernière conférence, un effort sensible était demandé aux pays les plus riches. Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne ou le Canada, la France, historiquement le deuxième contributeur, a annoncé par la voix de M. Macron une hausse de 15% de sa contribution.

Celle-ci, stable à 1,08 milliard d'euros depuis 2010, devrait donc augmenter de 162 millions d'euros, soit 177,8 millions de dollars au taux de change actuel.

Le total des sommes collectées doit être communiqué en fin de matinée.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.