DERNIERE MINUTE

La Cité internationale de la gastronomie, un musée pour les papilles à Lyon

La Cité internationale de la gastronomie, un musée pour les papilles à Lyon
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est le rendez-vous des papilles, la Cité Internationale de la Gastronomie a ouvert ses portes mi-octobre à Lyon, capitale culinaire de la France. Basé dans un ancien hôpital magnifiquement rénové, l'exposition met l'accent sur la relation entre la santé et la nutrition.

L'institution rend hommage à la gastronomie française, aux cuisiniers de la région et au célèbre grand chef Paul Bocuse.

_ "C'est une cité parce que c'est un lieu complètement atypique dans sa forme, présente Florent Bonnetain, Directeur de la Cité Internationale de la Gastronomie . Il y a une cuisine, même si ce n'est pas un restaurant on va y faire des dégustations. Et c'est un moyen très concret d'aborder les messages liés au plaisir à la nutrition et à la santé. c'est un lieu d'éducation, avec un espace dédié aux enfants qui s'appelle Miam miam, et puis c'est un lieu de programmation culturelle puisqu'on va aussi y faire de la musique, du théâtre et de la littérature et aborder la gastronomie sous tous ces angles."_

L'espace des enfants offre un voyage sensoriel à travers les odeurs, avec une cuisine de jouets et des installations interactives pour apprendre à bien manger.

De manière ludique, la Cité de la Gastronomie de Lyon présente les produits de la région, base de délicieux mets.

Et c'est la première d'un réseau d'institutions gastronomiques qui ouvrent à Dijon, Tours et Paris-Rungis.

En prime, la cité propose un petit buffet à déguster... et les conseils de Régis Marcon, chef du restaurant "Régis et Jacques Marcon" à saint Bonnet-le-Froid :

_ "On recherche le bonheur. Le bonheur, c'est quoi? C'est être en bon santé, déjà. La cuisine c'est tellement universel. Je le prends comme un acte d'amour, parce que assaisonner, bien préparer, se faire plaisir, goûter et puis se dire... derrière il y a quelqu'un qui va le goûter... C'est formidable tout ça...!" _

A l'issue de la visite, la cité de la gastronomie présente une réflexion sur l'alimentation du futur.

"Est-ce que demain on mangera des insectes? s'interroge Solenne Livolsi, directrice de l'exposition temporaire_. Est-ce que demain la biodiversité va permettre à l'homme de continuer à se nourrir dans des bonnes conditions tout en étant vigilant à la planète?"_

A Lyon, ville qui compte en France le plus de restaurants par habitants, nul doute que les cuisiniers trouveront de quoi nous ravir les papilles, quels que soient les ingrédients.

La cité de la gastronomie est ouverte tous les jours avec une nocturne le samedi soir, dans l'Hôtel Dieu.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.