DERNIERE MINUTE

Un nouveau "ben Laden" - un éléphant ! - traqué pendant des jours en Inde

Un nouveau "ben Laden" - un éléphant ! - traqué pendant des jours en Inde
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ben Laden n'est pas mort, et il vit dans le nord-est de l'Inde. Si cette simple petite phrase circulait sur les réseaux sociaux, elle pourrait peut-être convaincre les plus naïfs des internautes... Mais s'il s'agit d'une véritable information, il faut s'empresser de spécifier que ce "ben Laden"-là est un ÉLÉPHANT mâle qui a été baptisé ainsi à cause de la terreur qu'il a semé dans l'Etat indien d'Assam. Il a même tué cinq villageois en octobre dernier mais contrairement au chef défunt de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda, le pachyderme a été épargné.

Chasseurs, éléphants domestiqués, drones lancés à sa poursuite

Sa traque a duré des jours et a vraiment été épique à travers la forêt du district de Goalpara. Des équipes de chasseurs, épaulés par plusieurs de ses congénères, des éléphants domestiqués, eux, se sont lancés à sa poursuite. Des drones ont même été utilisés pour essayer de le repérer. Finalement cerné, deux fléchettes bourrées de tranquillisants ont suffi à venir à bout de l'animal furieux. Mais il a fallu ensuite le soulever - avec une grue ! - et le transporter dans une autre zone forestière où aucun village, hameau, habitation, n'est établi.

C'est en raison de la déforestation et parce que leur habitat naturel se rétrécit à vue d'oeil en Inde - il faut bien le souligner - que les pachydermes en viennent à migrer vers les régions habitées. Et voilà comment les choses tournent mal entre les hommes et les bêtes ! Pour cela, bien qu'il soit responsable d'homicides, disons "non prémédités", les autorités chargées de la faune sauvage ont décidé de laisser la vie sauve à l'éléphant "ben Laden". En espérant qu'il se rachètera une conduite...

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.