DERNIERE MINUTE

Iran : une répression implacable

Iran : une répression implacable
Tous droits réservés
Nazanin Tabatabaee/WANA (West Asia News Agency) via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

Des banques et des stations-service calcinées… En Iran, de nombreuses villes portent les stigmates de la colère populaire. Six jours après le début des troubles provoqués par une augmentation massive du prix de l'essence, 85 % des Iraniens restent privés d'Internet.

Le régime, qui dit avoir déjoué un complot ourdi depuis l'étranger, a procédé à des centaines d'arrestations et Ebrahim Raïssi, le chef du système judiciaire, promet de punir sévèrement les fauteurs de troubles, alors que la télévision d'État diffuse des images de manifestations en soutien aux autorités.

Le bureau des droits de l'Homme des Nations Unies évoque des tirs à balles réelles contre les manifestants anti-régime et Amnesty international estime à 115 au moins le nombre de morts parmi les civils.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.