Malte : malgré la pression de la rue, Joseph Muscat reste au pouvoir

Malte : malgré la pression de la rue, Joseph Muscat reste au pouvoir
Tous droits réservés REUTERS/Vincent Kessler
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Malte : malgré la pression de la rue, Joseph Muscat reste au pouvoir jusqu'à mi-janvier; il a obtenu le soutien des membres de son parti travailliste. Le Premier ministre est accusé d'ingérence dans l'enquête sur l'assassinat de Daphne Caruana.

PUBLICITÉ

C'est la septième manifestation en 15 jours à La Valette. Ce dimanche, ils sont encore nombreux dans la capitale maltaise à réclamer justice pour Daphne Caruana, journaliste assassinée il y a deux ans dans l'explosion de sa voiture. Ils exigent aussi le départ du Premier ministre Joseph Muscat, accusé selon eux de protéger des personnes liées au crime : comme son chef de cabinet, qui a démissionné, et qui aurait des liens étroits avec un homme d'affaire inculpé samedi dans l'assassinat de Daphne Caruana.

Le Premier ministre a obtenu le soutien du parti travailliste, réuni en urgence ce dimanche. Malgré la pression de la rue Joseph Muscat ne démissionnera pas, en tout cas pas avant le 18 janvier, date de l'élection d'un nouveau chef du parti travailliste.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Malte : démissions au sommet après le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia

Meurtre de Daphné Caruana Galizia : un rapport dénonce l'inaction de Malte

Guerre en Ukraine : engagement pour la paix aux pourparlers à Malte