"The Favourite" grand vainqueur des European Film Awards

"The Favourite" grand vainqueur des European Film Awards
Tous droits réservés 
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

"The Favourite" grand vainqueur des European Film Awards

PUBLICITÉ

C'est l'équivalent des Oscars pour l'Europe. Les European Film Awards ont rendu leur verdict à Berlin ce samedi. L'occasion de réaffirmer la qualité, la diversité et l'originalité de la production européenne.

Cette année, c'est "The Favourite" qui a raflé tous les prix, ou presque, huit au total, dont celui de Meilleur film, Meilleur réalisateur pour le grec Yorgos Lanthimos. Une comédie dramatique enlevée, déjà récompensée cette année par l'Oscar de la Meilleure actrice pour Olivia Colman, qui remporte donc aussi le Prix Européen de la Meilleur actrice.

Pour l'Award du Meilleur Acteur, c'est Antonio Banderas qui l'emporte pour son rôle dans le dernier film d'Almodovar, "Douleur et gloire", mais l'acteur était retenu au théâtre dans sa ville natale de Malaga en Andalousie. 

Une autre catégorie qui montre la vitalité de la production européenne est l'animation. Et l'Award est revenu à l'espagnol Salvador Simó pour son film "Buñuel" après l'âge d'or. Pour lui, l'animation n'est pas seulement un genre cinématographique...

"On fait les films de la même manière. On utilise le même écran, le même langage. Avec une vue, on peut faire un gros plan ou un plan large, on va déplacer la caméra d'une manière ou d'une autre. Donc le langage est le même, seule la technique diffère."

Le film est tiré de l'histoire vraie du réalisateur Luis Buñuel qui ruiné, va gagner à la loterie, et pouvoir continuer sa carrière... une histoire surréaliste, forcément !

Le Prix de la Critique internationale est revenu aux "Misérables" de Ladj Ly tourné dans les banlieues françaises.

"On se rend compte en faisant des projections à travers le monde que le film este universel et parle à énormément de monde, on revient des Etats-Unis, et on a eu des retours super sur le film.", analyse Ladj Ly. 

Un premier film coup de poing qui après son succès critique et public va sortir dans le monde entier et représente la France aux Oscars.

Les "Misérables" raconte l'histoire de Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, qui intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. 

L'an prochain, c'est Reykjavik, en Islande, qui accueillera la cérémonie, ouvrant encore un peu plus l'horizon du cinéma européen.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les socialistes lancent leur campagne pour les européennes à Berlin

La situation dans le Donbass "s'aggrave", l'Allemagne livre "en urgence" un système Patriot

Allemagne : un musée dédié aux plats les plus dégoûtants du monde