DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Pas de génocide" dit Aung San Suu Kyi devant la Cour Internationale de Justice

"Pas de génocide" dit Aung San Suu Kyi devant la Cour Internationale de Justice
Tous droits réservés
ASSOCIATED PRESS/ Peter Dejong
Taille du texte Aa Aa

La dame de Rangoon défend la Birmanie devant la Cour internationale de justice à la Haye. La prix Nobel de la Paix dont l'image d'icône de la démocratie est écornée par le massacre des Rohingyas, réfute toute intention génocidaire. Son pays est mis en cause par la Gambie, mandatée par les pays du monde musulman, pour défendre les musulmans Rohingyas.

"Malheureusement, la Gambie a présenté à la Cour un tableau factuel incomplet et trompeur de la situation dans l'État Rakhine en Birmanie, a déclaré Aung San Suu Kyi. "Pourtant, il est de la plus haute importance que le tribunal évalue la situation sur le terrain à Rakhine de manière objective et précise. La situation à Rakhine est complexe et difficile à comprendre" a-t-elle ajouté.

En Birmanie Aung San Suu Kyi doit composer avec la junte militaire très puissante, et les bouddhistes radicaux, qui rejettent les musulmans.

KOEN VAN WEEL / ANP / AFP
Aung San Suu Kyi devant la Cour internationale de justice à La Haye, aux Pays-Bas, le 11 décembre 2011.KOEN VAN WEEL / ANP / AFP

"Il ne peut être exclu que des membres des services de défense aient eu recours à une force disproportionnée, dans certains cas au mépris du droit international humanitaire ou qu'ils n'aient pas fait une distinction suffisamment claire entre les rebelles et les civils" , a assuré Aung San Suu Kyi. "Si des crimes de guerre ont été commis par les services de défense de Birmanie, ils seront poursuivis par le système de justice militaire de Birmanie, conformément à la constitution de la Birmanie", a-t-elle ajouté.

Des supporters de Aung San Suu Kyi se sont massés ce jeudi devant la cour à la Haye pour défendre leur dirigeante. Dans son pays aussi, elle est très soutenue.

Depuis août 2017, quelque 740 000 Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh pour fuir les exactions de l'armée birmane et de milices bouddhistes, exactions qualifiées de "génocide" par l'ONU.

Le témoignage poignant d'un réfugié rohingya

Le témoignage poignant d'un réfugié rohingya
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.