DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Financement bancaire des PME de la zone euro : état des lieux

Financement bancaire des PME de la zone euro : état des lieux
Tous droits réservés
euronews
Taille du texte Aa Aa

Depuis plusieurs années, la Banque centrale européenne (BCE) soutient les économies de la zone euro via son programme d'assouplissement quantitatif favorisant l'octroi de prêts bancaires. Mais aujourd'hui, des experts estiment que sa boîte à outils financiers est quasiment vide. Voyons à quoi elle a servi en matière d'accès au financement des petites et moyennes entreprises dans la zone euro.

Taux historiquement bas

Rappelons que les PME qui représentent plus de 99% des entreprises européennes non financières : 70% de leur financement externe restent assurés par des prêts bancaires.

Pour ces PME de la zone, la situation s'est améliorée : le déficit de financement bancaire auquel elles sont confrontées est passé de 6% du PIB en 2015 à 3% en 2019, soit 400 milliards d'euros.

Cela s'explique par les taux d'intérêt historiquement bas sur les prêts bancaires et leur plus grande disponibilité grâce au soutien de la BCE qui dope l'offre de prêts, principalement en Allemagne, France, Belgique et aux Pays-Bas.

Disparités selon les pays

Le plus grand déficit de financement bancaire des PME en 2019 est enregistré aux Pays-Bas où il représente 22% du PIB, puis en Belgique (14%), en France (9%) et Italie (4%).

Dans le même temps, l'offre de prêts a augmenté de 78% en France, de 38% aux Pays-Bas et de 34% en Allemagne. Signe que les banques de ces pays se portent bien.

Reste que les PME grecques continuent d'être très affectées par le manque d'accès au financement : un quart d'entre elles disent qu'il s'agit de leur principal problème, tout comme 9% des PME italiennes et irlandaises et 8% de leurs homologues françaises.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.