DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Roumanie : trente ans après sa chute, Ceaușescu conserve des nostalgiques

euronews_icons_loading
Roumanie : trente ans après sa chute, Ceaușescu conserve des nostalgiques
Tous droits réservés  (EN)
Taille du texte Aa Aa

30 ans après son exécution, le Conducator conserve une poignée de sympathisants à Bucarest. Une dizaine d'homme se sont rendus mercredi sur la tombe de Nicolae Ceaușescu, le tyran roumain, à la tête du régime communiste le plus brutal qu'ait connu le Bloc de l'Est, de 1965 à 1989.

"J'ai eu ma maison sous son règne et depuis 30 ans, il n'y a eu que des vols et des mensonges, se lamente un de ces hommes. Vous pouvez dire que le communisme est mauvais, mais pendant le communisme tout le monde avait un emploi stable."

Bien sûr, les difficultés économiques de la Roumanie moderne seules ne suffisent pas à expliquer cet élan nostalgique pour Ceaușescu.

Le culte de la personnalité du dictateur reste profondément ancré chez les plus anciens qui ont connu la relative douceur des années post-staliniennes. Tout comme les images du pseudo-procès et de l'exécution publique du couple totalitaire. le 25 décembre 1989. Si elles ont choqué à l'international, elles ont pu renforcer les convictions des plus fervents fanatiques du despote.