DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Philippines : le volcan Taal menace, la population s'adapte

euronews_icons_loading
Philippines : le volcan Taal menace, la population s'adapte
Tous droits réservés  AP   -   Aaron Favila
Taille du texte Aa Aa

Voilà une semaine que le volcan Taal crache des cendres aux Philippines. L'intensité des projections à baissé tout comme le nombre d'explosions au sommet du cratère. Mais le risque d'une éruption de lave reste très important. Sous terre, les signes d'activité se multiplient et de nouvelles failles apparaissent et s'agrandissent régulièrement.

Les évacuations ont sécurisé beaucoup de personnes mais certains préfèrent rester à flanc de volcan. Ils tentent de nettoyer l'imposante masse de cendres qui recouvre tout dans la région.

"Je prie pour que le volcan s'arrête afin que nous puissions revenir et vivre dans notre propre maison, c'est très difficile de rester dans la maison des autres."
Une habitante évacuée

Il faudra encore plusieurs semaines pour confirmer la baisse de l'activité volcanique du Taal mais l'épisode pourrait aussi se prolonger des mois.

Impossible aujourd'hui pour des dizaines de milliers de réfugiés de retrouver leur domicile, de reprendre leur activité professionnelle.

D'autres ont déjà trouvé comment recycler la cendre du volcan : en fabriquant des briques, tout simplement.