DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Greta Thunberg à Davos : Donald Trump fustige les "prédictions de l'Apocalypse"

euronews_icons_loading
Greta Thunberg à Davos : Donald Trump fustige les "prédictions de l'Apocalypse"
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Il y avait peu de chances pour y échapper. Donald Trump et Greta Thunberg au même moment à un sommet à Davos, auxquels assistent des médias du monde entier : il y avait fort à parier que cela ferait des étincelles. Et cela n'a pas manqué.

Invitée pour la deuxième fois au Forum économique mondial qui se déroule en Suisse, la jeune militante suédoise a prononcé un discours au cours duquel elle a ciblé ceux qui "investissent dans l'exploration et l'extraction d'énergies fossiles". Les Etats-Unis donc, mais pas seulement

"Le fait que les États-Unis quittent l'accord de Paris semble scandaliser et inquiéter tout le monde. Et ils ont raison", a-t-elle déclaré. "Mais le fait que nous sommes tous sur le point de ne pas respecter les engagements que nous avons pris ne semble en revanche pas déranger le moins du monde les personnes qui sont au pouvoir."

"Prédications de l'Apocalypse"

Donald Trump n'a quant à lui pas dévié de sa route. En campagne pour sa réélection de novembre et se félicitant de la trêve commerciale conclue avec la Chine, le président américain a vanté l'abondante production d'hydrocarbures et l'indépendance énergétique des Etats-Unis, taclant au passage ce qu'il a nommé "les socialistes radicaux".

"C'est un temps d'espoir, de joie, d'optimisme, un temps pour agir, pour embrasser toutes les possibilités de demain. Nous devons rejeter les prophètes du destin et leurs prédictions de l'Apocalypse", a-t-il déclaré.

A l'issue du discours de Donald Trump, Greta Thunberg a quitté la salle. Peu après, elle tenait un autre discours au titre sans équivoque, qui enfonce le bouchon : "Évitons l'apocalypse climatique".