DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Irlande, J - 2 avant des législatives à haut risque pour le Premier ministre Leo Varadkar

euronews_icons_loading
En Irlande, J - 2 avant des législatives à haut risque pour le Premier ministre Leo Varadkar
Tous droits réservés  Peter Morrison/ Associated Press
Taille du texte Aa Aa

Les jours de Leo Varadkar dans le fauteuil de Premier ministre irlandais sont-ils comptés ? C'est en tout cas ce que semblent annoncer les sondages, qui relèguent le parti centriste Fine Gael en troisième position à deux jours des législatives anticipées.

Les deux partis de la coalition au pouvoir sont devancés par le Sinn Fein, l'ex-branche politique de l'IRA, qui atteint 25 % d'intentions de vote. Mais le Premier ministre sortant dit y voir un possible réveil des vieux démons.

« Je ne négocierai pas une coalition avec le Sinn Fein, a assuré Leo Varadkar lors d'un débat télévisé. Je suis préoccupé par leur passé, mais je le suis plus encore pour le présent et pour l'avenir. C'est un parti qui est hostile à la Cour criminelle spéciale, la cour qui nous a permis d'emprisonner des assassins de policiers, des terroristes de l'IRA. Ils ne soutiennent pas cela. Ils sont complaisants avec la criminalité. »

À la tête du Sinn Fein, Mary Lou McDonald a, elle, axé sa campagne sur les thèmes sociaux pour capter un électorat soucieux des problèmes de santé et de logement.

« Je pense que les gens sont de plus en plus décidés à tenter une alternative, a-t-elle déclaré. Je veux que les gens sachent ce qu'est un gouvernement avec un parti qui défend explicitement et sans la moindre réserve les travailleurs, les familles et les communautés. »

L'ombre du Brexit n'est pourtant jamais loin. Et le parti nationaliste milite pour la réunification des deux Irlandes. Leo Varadkar tente, pour sa part, de faire valoir les efforts politiques qui ont évité un Brexit dur et des conséquences désastreuses pour l'économie irlandaise.