DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"My Salinger Year" en ouverture de la 70e édition de la Berlinale

euronews_icons_loading
"My Salinger Year" en ouverture de la 70e édition de la Berlinale
Tous droits réservés  أ ب   -   Michael Kappeler
Taille du texte Aa Aa

La 70 e édition de la Berlinale est lancée. Le président du jury cette année, le Britannique Jeremy Irons a brillé sur le tapis rouge. Malgré la polémique en Allemagne sur de vieux propos sexistes qu'il aurait tenus, propos dont il s'est clairement éloignés, en affichant son soutien aux femmes, au droit à l'IVG et au mariage gay, il a pu recentrer le débat sur le cinéma et les 340 films au programme de la Berlinale.

Bien sûr, la venue de Sigourney Weaver aux côtés de toute l'équipe de "My Salinger Year" en ouverture du festival a été un moment clef :

"C'est un grand honneur d'être à la Berlinale, elle a une réputation si fantastique et j'ai aussi 70 ans cette année, comme son emblème l'ours, donc je sens que ça va être une grande fête".

"My Salinger Year" a été réalisé par le Québecois Philippe Falardeau qui a choisi cette fois-ci de donner aux femmes toute la place qu'elles méritent :

"Moi ça fait des années que je fais des films du point de vue des hommes, c'est ce que je connais, c'est ce que je peux écrire. C'est la première fois que je fais un film du point de vue d'une femme, c'était important de partir d'un matériau original qui était le livre d'une femme, Joanna Rakoff, qui est avec nous ce soir et puis avec les deux comédiennes je pense que c'est vraiment essentiellement un film féminin."

Le film suit une année de la vie de Joanna (interprétée par Rainey Qualley) qui devient l'assistante de la formidable agent littéraire (incarnée par Sigourney Weaver) du mythique écrivain reclus Jerome David Salinger.

18 films sont en lice pour le prix de l'"Ours d'or". La Berlinale se déroule jusqu'au 1er mars.

Une minute de silence a été observée en hommage aux victimes des tueries de Hanau.