DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Emmanuel Macron sur le front du coronavirus : des annonces et 25 ordonnances

euronews_icons_loading
Emmanuel Macron visitant l'hôpital de campagne déployé par l'armée française à Mulhouse, le 25 mars 2020.
Emmanuel Macron visitant l'hôpital de campagne déployé par l'armée française à Mulhouse, le 25 mars 2020.   -   Tous droits réservés  Mathieu CUGNOT / POOL / AFP
Taille du texte Aa Aa

Le président français s'est rendu ce mercredi à Mulhouse pour visiter l'hôpital de campagne installé sur le parking d'un centre hospitalier de la ville, submergée par les victimes du coronavirus.

Emmanuel Macron devait rencontrer les militaires responsables de cette structure, habituellement réservée aux blessés de guerre, le personnel hospitalier local et des élus. Il a promis un "plan d'investissement massif" pour l'hôpital, en première ligne face à l'"aggravation rapide" de l'épidémie de coronavirus.

Plus tôt dans la journée c'est le premier ministre Edouard Philippe qui avait pris la parole pour annoncer la signature en conseil des ministres de 25 ordonnances liées à la lutte contre le coronavirus... Du jamais vu depuis 1958 selon lui.

Des ordonnances qui touchent à la justice, à l'économie, au social, avec notamment la création d'un fonds de solidarité d'un milliard d'euros, une modification des règles du temps de travail et de de repos hebdomadaire et dominical, qui dans certains secteurs peuvent être modifiés selon des accords d'entreprise.

La mobilisation est aussi militaire avec l'annonce par Emmanuel Macron d'une opération "Résilience" qui "sera entièrement consacrée à l'aide et au soutien aux populations, ainsi qu'à l'appui aux services publics pour faire face à l'épidémie, en métropole et en Outre-mer".

Dans plusieurs villes, les mairies ont choisi de désinfecter certains lieux sensibles comme les abords des pharmacies ou des Ehpad. Une opération inspirée de ce qui s'est fait en Corée du Sud ces dernières semaines.

A ce jour 1 100 décès du Covid-19 ont été enregistrés à l'hôpital et 2 516 patients sont en réanimation, avec 407 décès hier dans le grand est et 595 patients en réanimation dans la région.

Face à cette évolution dramatique, le gouvernement annoncera "dans quelques jours" la probable prolongation du confinement, a indiqué la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye à l'issue du Conseil des ministres.