DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : une lueur d'espoir en Espagne et en Italie, où la tendance à la baisse se confirme

euronews_icons_loading
Virus Outbreak Spain
Virus Outbreak Spain   -   Tous droits réservés  Alvaro Barrientos/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les malades continuent d’affluer à la foire de Madrid, reconvertie en hôpital de campagne, alors que l’Espagne compte désormais près de 12 500 morts du coronavirus. Une nouvelle patinoire a été transformée en morgue temporaire pour faire face à l’afflux de dépouilles.

Espagne : baisse du nombre quotidien de décès

Les Espagnols se raccrochent toutefois à des signaux positifs. Le nombre de décès quotidien, certes toujours très élevé – 674 au cours des dernières 24 heures – continue de reculer.

Mais Pedro Sanchez, qui a prolongé le confinement au moins jusqu’au 25 avril, met en garde contre tout excès d’optimisme :

Une baisse de la vigilance aurait des effets pire qu’au début de l’épidémie et risquerait d’entraîner une nouvelle vague de contagions.
Pedro Sacnhez
Premier ministre espagnol

En Italie, les hôpitaux respirent en peu

L’espoir aussi en Italie, pays le plus touché par la pandémie, où pour la première fois le nombre de patients admis en soins intensifs a baissé, alors que les chiffres des décès quotidien et des nouveaux cas de contamination continuent là aussi de reculer, notamment en Lombardie, l’épicentre de la crise, où sont multipliés les tests diagnostics.

Les Italiens, qui terminent leur quatrième semaine de confinement, n’entrevoient toujours pas le retour à liberté, qui se fera de manière progressive, ont indiqué les autorités.

Dans une vidéo, des athlètes ont adressé un message de soutien au personnel soignant.