DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Pologne, les travailleurs migrants éprouvent des difficultés à rentrer au pays

euronews_icons_loading
En Pologne, les travailleurs migrants éprouvent des difficultés à rentrer au pays
Tous droits réservés  AP Photo/Czarek Sokolowski
Taille du texte Aa Aa

La Pologne compte près de 2 millions de travailleurs migrants.

Si certains sont originaires de pays voisins comme l'Ukraine et la Biélorussie, d’autres proviennent de pays bien plus éloignés comme le Bangladesh.

Non seulement ils ont trouvé un foyer en la Pologne, mais ils contribuent également de manière significative à l'économie nationale.

La décision de fermer les entreprises pour lutter contre la propagation du covid-19, a laissé de nombreux migrants sans emploi.

Certains travailleurs originaires d'Ukraine ont encore la possibilité de retourner dans leur pays. Toutefois pour les citoyens géorgiens qui travaillent en Pologne, cette option n'existe pas, car les vols vers la Géorgie ont été suspendus.

Pour certains d'entre eux, la perte de travail signifie également la perte de leur logement, car il s'agit souvent d'une transaction liée – leurs employeurs sont souvent ceux qui garantissent leur logement.

Cependant, les situations les plus difficiles sont vécues par les migrants qui n'ont même pas les moyens de se payer de la nourriture.

Certains d'entre eux ont passé des nuits à dormir à l'aéroport Chopin de Varsovie. Les autorités leur avait promis qu'ils pourraient rentrer chez eux, mais jusqu'à présent, cette promesse n'a pas été tenue. Plus tard, il leur a été proposé de se rendre à l'ambassade pour demander de l'aide.

Le consulat leur permettant d’obtenir un nouveau logement pour les prochains jours.

L'industrie des services emploie le plus grand nombre de travailleurs migrants provenant notamment du Bangladesh. Ils ont été les premiers à ressentir l'impact économique de l’épidémie.

La Pologne n'est pas seulement un foyer pour les travailleurs migrants, mais aussi la frontière orientale de l'Union européenne. La frontière déborde désormais de ceux qui souhaitent rentrer chez eux.

De nombreux migrants ont exprimé leur volonté désespérée de rentrer chez eux dans leur famille. Ils sont à nouveau en première ligne de l'économie polonaise et leur sort pourrait est lié à celui du pays une fois que la pandémie aura atteint son pic.