DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Réouverture des écoles françaises le 11 mai : prudence et inquiétude

euronews_icons_loading
Réouverture des écoles françaises le 11 mai : prudence et inquiétude
Tous droits réservés  Thibault Camus/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Une priorité, certes, mais dans quelles conditions ? Le Premier ministre français Edouard Philippe, précisant les déclarations d'Emmanuel Macron, a estimé que le fonctionnement des écoles pourrait alors être différent. Si l'annonce d'une réouverture soulage de nombreux parents, les réactions du corps enseignant sont prudentes et pour certains syndicats, il s'agit d'une réouverture bien prématurée.

Le gouvernement a précisé que les élèves en difficulté pourraient rentrer en classe avant les autres, un confinement trop long popuvant être facteur de décrochage scolaire.

Mathilde Eisenberg, SNUipp-FSU :"Dans ces conditions, c’est clair que ce sera sans nous le 11 mai, ce qui a été décidé par le CHSCT ministériel de l’Education, c’est de préconiser le test pour tous avant la reprise de l’école, donc ça c’est le minimum des conditions de reprise pour nous, des tests pour tous et après si on envisage une reprise, c’est avec du matériel."

Deux semaines de consultation doivent être organisées avec les organisations syndicales lycéennes et les fédérations de parents.

Il semble acquis en tous cas que les horaires seront aménagés, ainsi que le nombre d'enfants par classe.. Autant de défis techniques que le ministère de l'Education a moins d'un mois pour régler.