DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : 175 000 morts dans le monde depuis le début de l'épidémie

euronews_icons_loading
Un patient pris en charge par les services d'urgence médicaux pour suspicion de Covid-19, à Buenos Aires en Argentine le 21 avril 2020.
Un patient pris en charge par les services d'urgence médicaux pour suspicion de Covid-19, à Buenos Aires en Argentine le 21 avril 2020.   -   Tous droits réservés  RONALDO SCHEMIDT/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 177 501 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon le décompte établi en temps réel par l'université américaine Johns Hopkins. 2 500 000 cas ont été également diagnostiqués dans 193 pays et territoires, en prenant en compte la même source.

Les États-Unis comptabilisent le plus grand nombre de morts avec 45 063 décès pour plus de 825 000 cas. Le nombre de morts sur 24h est brutalement reparti à la hausse dans le pays ce mardi, avec 2 751 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus, toujours selon l'université Johns Hopkins, soit l'un des plus lourds bilans enregistrés sur une journée par un pays.

Si Washington paye le plus lourd tribut, ces données doivent être relativisées, eu égard à la population des Etats-Unis, soit de plus de 320 millions d'habitants.

En prenant en compte toutes les morts survenues en Europe, le bilan atteint 105 257 décès selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladie (ECDC). Sur le Vieux Continent, les pays les plus affectés sont l'Italie avec 24 648 décès, l'Espagne avec 21 282 décès, suivies de la France (20 796) et du Royaume-Uni (17 337).

"Catastrophe humanitaire mondiale"

"En raison de la pandémie de Covid-19, le nombre de personnes souffrant sévèrement de la faim pourrait atteindre 265 millions d'ici la fin de 2020", a averti le Programme alimentaire mondial (Pam), dont le patron, l'Américain David Beasley, a mis en garde contre une "catastrophe humanitaire mondiale".

Les ministres de l'Agriculture des pays du G20 ont promis de coopérer pour assurer un approvisionnement mondial "suffisant" en nourriture.

Effet "dévastateur"

L'Organisation internationale du travail (OIT) a prévenu que "l_a crise du Covid-19 a un effet dévastateur sur les travailleurs et les employeurs_", à travers "des pertes massives, sur la production et les emplois dans l'ensemble des secteurs".

Un cabinet d'études privé a estimé que près de 60 millions de travailleurs européens, soit plus d'un quart, pourraient voir leurs emplois affectés par les mesures de confinement.

L'Amérique latine va connaître cette année la pire récession de son histoire, avec une chute attendue de 5,3% du PIB, selon les Nations unies.

Nouveaux plans d'aides aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump a demandé à son administration d'établir un plan d'aide d'urgence à l'industrie du gaz et du pétrole, ravagée par la chute vertigineuse des prix du pétrole.

Le Sénat américain a adopté un nouveau plan de près de 500 milliards de dollars pour soutenir les PME, aider les hôpitaux et renforcer le dépistage du coronavirus.

"Pause" sur l'immigration

Le président américain a annoncé une "pause" de 60 jours sur la délivrance de cartes vertes qui offrent le statut de résident permanent aux Etats-Unis. Près de 24 heures après voir annoncé, d'un tweet spectaculaire mais très vague, une suspension temporaire de l'immigration pour protéger les emplois américains, Donald Trump a précisé les contours d'un décret qu'il signera "probablement" mercredi.

Il ne s'appliquera pas aux visas de travail temporaires mais aux seules "Green cards", et avec de possibles exemptions.

Plainte du Missouri contre la Chine

L'Etat américain du Missouri a porté plainte contre la Chine, accusant Pékin d'avoir dissimulé la gravité de l'épidémie de coronavirus et causé ainsi des "dommages", économiques et humains, "irréparables" dans cet Etat et dans le monde.

La plainte au civil, déposée par le procureur de l'Etat Eric Schmitt, vise le gouvernement, le parti communiste chinois ainsi que d'autres responsables et institutions du pays. Elle les accuse notamment d'avoir "caché des informations cruciales" au tout début de l'épidémie, arrêté des lanceurs d'alerte et nié la nature hautement contagieuse du nouveau coronavirus.

Pékin est notamment poursuivi pour "nuisance publique" et "_activités anormalement dangereuse_s". Le Missouri réclame des dommages-intérêts d'un montant non précisé.

Plus de 5 800 personnes ont été testées positives dans le Missouri qui a enregistré au moins 177 morts, selon les autorités locales.

De timides mesures de déconfinement aux quatre coins du monde

Le gouvernement néerlandais a annoncé la réouverture partielle à partir du 11 mai des écoles primaires et des garderies.

En Espagne, le confinement, l'un des plus stricts d'Europe, sera légèrement assoupli à partir du 27 avril pour permettre aux enfants, jusqu'ici enfermés chez eux, de sortir.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé ce mardi qu'il détaillerait "avant la fin de cette semaine" les mesures que le pays prendra pour assouplir les restrictions, faire redémarrer l'économie et sortir progressivement de la crise du coronavirus. Déjà à Rome , certaines librairies ont rouvert à Rome en Italie, après plusieurs semaines au point mort.

En revanche, les autorités de Singapour ont annoncé la prolongation du confinement jusqu'à début juin, après un bond du nombre de cas.

Masque obligatoire

Le port du masque deviendra obligatoire dès la semaine prochaine dans une majorité des Etats régionaux allemands, dont la capitale, Berlin, qui va l'imposer à partir du 27 avril.

Pas de rassemblements

Le Danemark n'autorisera aucun rassemblement de plus de 500 personnes avant le 1er septembre et l'Irlande a proscrit les rassemblements de plus de 5 000 personnes jusqu'à fin août.

Des Caméras au Panana

Des caméras thermiques ont été installées dans plusieurs stations du métro de Panama pour repérer des voyageurs potentiellement infectés par le nouveau coronavirus.

"Fracture numérique"

La moitié du nombre total d'apprenants dans le monde, soit 826 millions d'élèves et étudiants, "n'ont pas accès à un ordinateur à domicile", selon l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). "Et 43% (706 millions) n'ont pas internet à la maison", ajoute l'Unesco, dénonçant une "fracture numérique préoccupante dans l'enseignement à distance".

De nouvelles annulations de grands événements

La Fête de la bière de Munich, en Allemagne, qui devait se déroulait du était prévue du 19 septembre au 4 octobre, a été annulée en raison des risques liés à l'épidémie. Plus de 6 millions de visiteurs y étaient attendus.

La ville espagnole de Pampelune a également annulé ses célèbres fêtes de la San Fermin, dont les lâchers de taureaux attirent habituellement des dizaines de milliers de touristes début juillet.