EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les commerces et les écoles rouvrent par endroit en Europe, sous certaines conditions

Les commerces et les écoles rouvrent par endroit en Europe, sous certaines conditions
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les commerces et les écoles rouvrent par endroit en Europe, sous certaines conditions.

PUBLICITÉ

Les petits magasins, les parcs et les écoles commencent à rouvrir par endroit, sonnant la fin du confinement strict dans certains pays d'Europe.

Petits commerces et distanciation sociale

À Berlin ce mercredi certains commerces ont accueilli leur premiers clients depuis le 22 mars. L'Allemagne, moins touchée par le Covid-19 que l'Italie ou la France, prévoit un déconfinement par étapes. Dès lundi prochain, comme dans la plupart des régions du pays, le port du masque sera obligatoire dans les transports publics de la capitale.

À Copenhague, capitale du Danemark, le célèbre parc d'attraction Tivoli, fermé pour cause de coronavirus, accueille des enfants de garderie pour permettre de respecter une certaine distanciation sociale.

En Slovaquie, les commerces de moins de 300 mètres carrés ont ouvert leurs portes ce mercredi. Les lieux sportifs ouverts et les restaurants qui ont mis en place la vente à emporter peuvent également relancer leur activité.

Nouvelle Calédonie, première territoire français à se déconfiner

En Nouvelle Calédonie, l'école a repris ce mercredi avec des effectifs réduits de moitié et des règles d'hygiène strictes pour lutter contre la propagation du coronavirus. Seuls les scolaires de la province sud (47 000 environ), où se situe la capitale Nouméa et 75% de la population, étaient concernés par cette rentrée, suite au déconfinement progressif en vigueur depuis lundi dans l'archipel français du Pacifique sud.

Les provinces Nord et des îles Loyauté, dirigées par des indépendantistes, ont préféré s'accorder un délai supplémentaire de préparation.

Dans le Sud, toutes les classes ont été divisées en deux groupes par ordre alphabétique, de sorte que les établissements n'ont accueilli que la moitié des effectifs. Le deuxième groupe ira en cours la semaine prochaine, avant une réévaluation de la situation sanitaire le 3 mai. L'archipel est le premier territoire français a entreprendre le déconfinement. Seuls 18 cas de coronavirus y ont été signalés et à l'exception d'un malade encore hospitalisé, tous les autres sont guéris.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La reprise sera lente pour le secteur aérien

OTAN : la Chine est un soutien décisif à la guerre de la Russie contre l'Ukraine

Irlande du Nord : entre unionistes et républicains, le rapport de force pourrait changer