DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Europe : le déconfinement commence, les inquiétudes restent

euronews_icons_loading
Europe : le déconfinement commence, les inquiétudes restent
Tous droits réservés  Christophe Ena/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Vigilance, responsabilité sont les maîtres-mots en Italie en ce premier mardi de déconfinement. Autorités, presse et organismes publics appellent tous les Italiens à ne pas faire de ce début de reprise un échec.

Le nombre de morts en Italie s'élève désormais à plus de 29 000, auquel il faudrait ajouter des milliers d'autres décès selon l'Institut national de statistique italien.

Traumatisés par ce qu'ils viennent de vivre, des millions d'Italiens restent extrêmement prudents.

Massimo vend des légumes et des fruits au marché de Rome : "Lentement, il y a un sentiment de normalité, mais nous ne devons pas négliger la sécurité parce que c'est ce qui est nécessaire pour aller de l'avant, c'est ce dont nous avons besoin aujourd'hui, car sans cela nous retomberons dans l'isolement, et nous retomberons dans un état qui ne fonctionne pas."

En France, le coronavirus a fait 25.201 morts depuis le 1er mars, avec 306 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures.

Comme un signe de l'inquiétude de beaucoup de Français face au déconfinement lundi prochain, le sénat a rejeté lors d'un vote symbolique le plan du gouvernement. Le texte sur la prolongation de l'état d'urgence doit être discuté ce mardi. Le gouvernement est accusé par l'opposition de jouer à quitte ou double.

Au Royaume-Uni, sur l'île de Wight, on se prépare à tester l'une des ces applications de traçage par smartphone qui font débat.

Le système permet d'informer les organismes de santé de vos éventuels symptômes du Covid, et des notifications sont alors envoyées aux personnes avec qui vous avez été en contact.

Un homme s'inquiète : "C'est Juste que les personnes âgées ne savent pas comment l'utiliser, donc c'est vraiment inutile, car ce sont les personnes les plus vulnérables de notre société sur l'île."

À l'échelle mondiale, le nombre de décès dus à COVID-19 atteint maintenant plus de 250 000. Dans tous les pays européens, la maladie semble s'essouffler, faisant déjà apercevoir aux populations le bout du tunnel.

Les Etats-Unis, où 68 000 personnes sont décédées des suites du Covid-19, pourraient atteindre le nombre de 100 000 morts avant le 1er juin.