DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Face à la crise du Covid-19, le bénéfice net de Total s'est effondré de 99 % au premier trimestre

euronews_icons_loading
Face à la crise du Covid-19, le bénéfice net de Total s'est effondré de 99 % au premier trimestre
Tous droits réservés  Michel Euler/AP
Taille du texte Aa Aa

La pandémie de coronavirus freine la demande et les comptes trimestriels des compagnies pétrolières sont en net repli, conséquence directe de la chute brutale des prix du pétrole due notamment aux mesures de confinement. Le bénéfice net de Total s'effondre de 99 %, celui de Repsol chute de 28 %. Moins 67 % pour BP contre 46 % pour le géant anglo- néerlandais Shell.

Malgré ce contexte défavorable, le groupe espagnol Repsol précise maintenir son dividende de 1 euro par action pour 2020. Il a également confirmé son engagement à devenir une entreprise zéro émission nette d'ici 2050.

Total va quant à lui renforcer son plan d'économies. Le géant français des hydrocarbures a par ailleurs promis la "neutralité carbone" en 2050.

Total qui, sur un autre front, ne pourra finalement pas acquérir les actifs de la compagnie pétrolière américaine Anadarko en Algérie. les autorités algériennes se sont opposées au rachat par Total des actifs dans le pays.