Des respirateurs meurtriers retirés des hôpitaux en Russie

Des respirateurs meurtriers retirés des hôpitaux en Russie
Tous droits réservés Dmitry Lovetsky/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils ont causé la mort de six personnes entre samedi et mardi à Saint Pétersbourg et à Moscou...

PUBLICITÉ

Ce mardi, dans un hôpital de Saint Pétersbourg qui soigne des patients atteints du Covid-19, un incendie se déclare et fait cinq morts. Le samedi précédent, un autre incendie avait fait une victime dans un hôpital de Moscou. Point commun des deux sinistres, des respirateurs défectueux qui ont créé des court-circuits.

les autorités russes ont décidé ce mercredi de bannir et rappeler tous les respirateurs de type Aventa-M des hôpitaux du pays.

Produits depuis huit ans, ils ont fonctionné sans problème jusqu'à aujourd'hui et selon le ministère russe de l'Industrie, ils pourraient avoir été mal installés depuis le 1er avril.

Plusieurs dizaines de ces appareils ont aussi été envoyés aux Etats-Unis mais apparemment pas encore utilisés. Ils devraient être rapidement retirés des hôpitaux de New-York et du New Jersey où ils attendaient d'être utilisés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Rappel de respirateurs : Philips va supprimer de 6 000 emplois supplémentaires

Coronavirus : une Russe s'offre une sortie d'hôpital pour ses 100 ans

La mère d'Alexei Navalny dit avoir vu le corps de son fils