DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Tourisme en berne : le géant TUI va tailler dans ses effectifs

euronews_icons_loading
Tourisme en berne : le géant TUI  va tailler dans ses effectifs
Tous droits réservés  Elaine Thompson/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le groupe allemand TUI, premier voyagiste mondial, annonce qu'il va supprimer 8000 postes dans le monde. C'est plus de 10% de ses effectifs.

La direction du groupe explique que cette décision est liée à l'épidémie de coronavirus.

Avions cloués au sol, bateaux de croisière en rade, touristes confinés chez eux... les deux derniers mois ont été marqué par une paralysie quasi-totale de l'activité. Résultat : voilà les comptes de l'entreprise qui virent au rouge.

Le groupe a fait état en parallèle d'une forte perte nette au deuxième trimestre de son exercice annuel décalé, entre janvier et mars, en baisse de 274,7% à -763,6 millions d'euros. Son résultat d'exploitation (Ebit) est également dans le rouge, à -681 millions d'euros, chutant de 181,2%.

Le chiffre d'affaires de Tui est également en fort recul eu deuxième trimestre, en baisse de 10% par rapport à la même période en 2019.

L'aide de Berlin

Confronté à l'arrêt quasi-total de ses activités depuis mars, le groupe a débloqué en avril un prêt d'urgence garanti par l'Etat allemand à hauteur de 1,8 milliard d'euros.

Le voyagiste a ainsi profité d'un plan d'aide aux entreprises de plusieurs centaines de milliards d'euros, annoncé mi-mars par Berlin, incluant des prêts "sans limites", garantis par la puissance publique.

Mais "les crédits doivent être remboursés dans un laps de temps très court", indique le groupe.

Raison pour laquelle, la direction explique n'avoir d'autres choix que de réduire ses coûts de 30%, traduisant cela par des suppressions de postes. On n'en connaît pas encore les détails.

TUI emploie environ 70 000 personnes dans le monde.

Il est un des actionnaires du groupe français Corsair.