DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Rassemblements en Europe contre le racisme et les violences policières

euronews_icons_loading
Manifestation à Paris contre le racisme et les violences policières
Manifestation à Paris contre le racisme et les violences policières   -   Tous droits réservés  Michel Euler/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

De nombreuses manifestations étaient organisées en Europe pour dire stop au racisme et aux violences policières. Une large mobilisation qui fait suite à la mort d'un noir américain, George Floyd, lors d'une opération de police.

Grande-Bretagne

A Londres, les manifestants ont bravé la pandémie de coronavirus pour dire leur colère. Le visage recouvert d'un masque de protection pour certains, des centaines de manifestants se sont réunis devant le Parlement, brandissant des pancartes reprenant le slogan "Black Lives Matter" (Les vies noires comptent).

« Je suis ici pour témoigner ma solidarité envers le peuple américain qui souffre depuis trop longtemps. Ce dont sont victimes les Noirs, c'est une violation de l'égalité des droits. Il y a toujours aux Etats-Unis, une forme de suprématie blanche. Et ça ne devrait plus exister. » Pamela, manifestante à Londres

Comme dans la capitale britannique, ils étaient nombreux à Manchester (nord-ouest) aussi à défiler pour rappeler qu"être noir n'est pas un crime" et "en finir avec le racisme", une autre "pandémie".

France

A Paris, deux manifestations étaient prévues. Mais elles ont été interdites en raison de la crise sanitaire. Cela n'a pas empêché plusieurs centaines de personnes de se rassembler près de l'ambassade américaine.

Les manifestants ont rappelé le souvenir d'Adama Traoré, un jeune homme noir mort en 2016 après une interpellation par des gendarmes.

A Lyon et dans d'autres grandes villes de l'Hexagone, des rassemblements similaires étaient organisés.

Belgique

A Liège, dans l'est de la Belgique, 700 personnes ont bravé l'interdiction et participé à une marche contre le racisme, selon la police.

Allemagne

En Allemagne, les joueurs du Bayern Munich, le leader du championnat, ont également montré leur solidarité en s'échauffant samedi avec un t-shirt portant l'inscription "Carton rouge contre le racisme - BlackLiveMatters", avant le match de Bundesliga contre Leverkusen.

Et aussi aux Etats-Unis

De grands rassemblements sont prévus dans la journée aux Etats-Unis, notamment à Washington. Les premiers manifestants ont commencé à arriver dans la matinée, tenus à distance de la Maison Blanche par d'imposants grillages.

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues dans la capitale fédérale américaine sous un soleil de plomb pour qui devrait être la plus grosse mobilisation depuis le début du mouvement, il y a 9 jours.

Des rassemblements importants s'annoncent aussi dans de nombreuses villes américaines, notamment à New York, Miami, ou Minneapolis, où George Floyd est mort le 25 mai dernier.