DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

George Floyd : des obsèques qui resteront marquées dans l'histoire des Etats-Unis

euronews_icons_loading
George Floyd : des obsèques qui resteront marquées dans l'histoire des Etats-Unis
Tous droits réservés  Godofredo A. Vásquez/Copyright 2020 Godofredo A. Vásquez/HOUSTON CHRONICLE. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

George Floyd a été inhumé hier à Houston, au Texas, lors d'une cérémonie qui a pris des allures de deuil national pour la communauté afro-américaine. Le "gentil géant", comme beaucoup de membres de sa famille l'appelaient, a été enterré aux côtés de sa mère dans cette ville où il a grandi.

Latonya Floyd, soeur de George, très émue, a déclaré : "Je veux juste dire que mon frère va beaucoup me manquer. Et je veux juste lui dire, je t'aime et je remercie Dieu de m'avoir donné mon Superman personnel. Que Dieu vous bénisse tous."

La nièce de George Floyd a aussi pris la parole : "Bonjour, je m'appelle Brooke Williams, la nièce de George Floyd et moi, je peux respirer. Et tant que je respire, justice sera rendue à George. Tout d'abord, je tiens à vous remercier tous d'être venus soutenir George Perry Floyd. Mon oncle était un père, un frère, un oncle et un cousin pour beaucoup, un militant spirituel."

La messe s'est déroulée dans l'intimité, coronavirus oblige, mais c'est le révérend Al Sharpton, célèbre militant des Droits civiques, qui a prononcé l'éloge funèbre de George Floyd : "Tu as dit que tu voulais toucher le monde. Eh bien, c'est pour ça que Dieu t'as fait, mais ce n'est pas sur un terrain de basket ou un terrain de football que tu as touché le monde. Dieu avait d'autres plans pour toi car partout dans le monde, George, c'est en ton nom qu'ils marchent. Tu as touché le monde en Afrique du Sud. Tu as touché le monde en Angleterre, tu as touché chacun des cinquante États, même en ces temps de pandémie."

Des rassemblements en mémoire de George Floyd ont eu lieu en même temps que la cérémonie à Houston, à Paris par exemple place de la République. En France comme aux Etats-Unis la mort de George Floyd a éveillé les consciences et fait avancer des réformes sur les violences policières.