DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le sud des Etats-Unis est mangé par le coronavirus, avec une explosion de cas chez les jeunes

Un dirigeant d'une fabrique de désinfectants asperge symboliquement une carte de Floride dans un bar de St. Petersburg - Floride -, le 24 juin 2020
Un dirigeant d'une fabrique de désinfectants asperge symboliquement une carte de Floride dans un bar de St. Petersburg - Floride -, le 24 juin 2020   -   Tous droits réservés  Sott Keeler/Tampa Bay Times via AP
Taille du texte Aa Aa

Le nouveau coronavirus s'est engouffré dans le couloir sud des Etats-Unis, et quand on va d'ouest en est, de la Californie jusqu'à l'autre bout en Floride, aucun des Etats en dessous de cette ligne imaginaire n'échappe à son souffle contagieux. Autrement dit, presque la moitié des 50 territoires américains croulent désormais sous le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes : des niveaux records sont atteints, près de 36 000 cas au total ont été déclarés par les autorités sanitaires en 24 heures.

En tête de la liste noire, Floride, Californie, Arizona, Texas

La situation est particulièrement critique en Floride et en Californie justement, également en Arizona et au Texas. Ce dernier Etat semble payer cher son rapide déconfinement, entamé début mai dernier ; mercredi 24 juin, plus de 5 550 infections supplémentaires y ont été enregistrées. Les hôpitaux texans sont déjà saturés car le nombre d'admissions de malades du Covid-19 a doublé au cours du mois de mai.

Le gouverneur texan, Greg Abbott, se montre plutôt pessimiste :

Si nous sommes incapables de ralentir la progression dans les prochaines semaines, nous devrons revoir dans quelle mesure les commerces peuvent rester ouverts (...) Car si elle n'est pas contenue dans les deux semaines à venir, elle échappera à tout contrôle

La Californie a battu aussi un autre record mercredi, avec plus de 7 100 nouveaux cas recensés ; et c'était le troisième jour consécutif. 200 000 habitants de la région sont porteurs du coronavirus à ce jour.

La Floride a quant à elle connu son propre record de contaminations en plus, 5 508 en tout. La barre des 100 000 cas détectés, franchie lundi dernier, y est maintenant bien dépassée.

AP Photo/Lynne Sladky
Une manifestation en faveur de la réouverture d'un bar à Fort Lauderdale - Floride -, le 16 juin 2020AP Photo/Lynne Sladky

Grosse vague d'infections chez les jeunes de Floride

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, s'inquiète particulièrement d'un phénomène nouveau, car les scientifiques notent sur place ce qu'il a qualifié de "véritable explosion de nouveaux cas chez les plus jeunes".

Le dirigeant a d'ailleurs poussé un coup de gueule contre les comportements irresponsables de plus en plus fréquents. Dans ce haut lieu mondial de plage, de "fun", de fêtes bien arrosées, il a particulièrement mis en garde les bars et les restaurants qui ne font pas appliquer les règles sanitaires, et qui risquent alors de perdre leur licence de vente d'alcool.

Le port du masque a également été aussitôt rendu obligatoire dans la métropole de Miami et une dizaine d'autres villes de Floride. C'était déjà le cas depuis la semaine dernière à Orlando, Tampa, ou dans les îles des Keys.

"Quatorzaine" obligatoire dans les Etats de New York, du New Jersey et Connecticut

Les autres Etats dans lesquels l'alerte est au rouge vif sont l'Alabama, l'Arkansas, la Caroline du Sud et sa soeur du Nord, l'Etat de Washington et l'Utah.

Du coup, les gouverneurs de New York, du New Jersey et du Connecticut ont décidé que tous les voyageurs en provenance de ces zones où la pandémie de coronavirus donne un coup d'accélérateur devront se soumettre à une "quatorzaine" en entrant sur leurs terres. Attention, les autorités n'hésiteront pas à donner des amendes ; cela peut coûter 2 000 dollars dès la première infraction.

Andrew Cuomo, gouverneur de New York qui n'arrête pas de se heurter au président Donald Trump sur la gestion de la pandémie, a une nouvelle fois dit tout fort ce qu'il pensait :

Ce que fait New York est à l'opposé de ce que vous voyez aujourd'hui dans le pays (...) Ils montent et nous descendons (...) Davantage de gens sont infectés et cela va coûter plus de vies

124 410 personnes sont mortes des suites du Covid-19 aux Etats-Unis, selon le dernier bilan établi par l'Université Johns Hopkins le 26 juin 2020. 756 sont encore décédées dans le pays au cours de la journée de mercredi.