DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La crise sanitaire dope le marché du camping-car en Europe

euronews_icons_loading
La crise sanitaire dope le marché du camping-car en Europe
Tous droits réservés  Nicole Evatt/Copyright 2017 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

La pandémie de coronavirus a bouleversé les habitudes des vacanciers européens. Du fait des incertitudes et des restrictions de voyage, la plupart d'entre eux vont passer leurs vacances dans leur pays. Selon un récent sondage, 90% des Espagnols comptent ainsi faire du tourisme national et 83% prévoient d'utiliser leur voiture plutôt que les transports en commun.

Mais l'autre tendance de l'été, c'est l’engouement pour les camping-cars, vans aménagés et caravanes. Plusieurs pays ont ainsi vu les ventes bondir depuis la fin du confinement.

Fabrizio Muzzati, patron de l'agence de voyage espagnole spécialisée Aquiestoy Caravaning, assure que beaucoup de gens qui n'avaient jamais songé à passer leurs vacances à bord d'un camping-car l'envisagent désormais. "Le monde entier est à la recherche d'une sensation de sécurité. Beaucoup de gens vont essayer, vu les circonstances", affirme-t-il.

Un argument qui a décidé Eleuterio Gómez et sa compagne à partir prochainement en camping-car : "Bien sûr, on va prendre toutes les mesures de précaution et de distanciation physique, mais entre se trouver dans un endroit avec plein de gens, et manger seul dans son camping-car, je pense que le plus sûr c'est de rester dans son camping-car", estime le vacancier espagnol.

"Depuis le déconfinement, il y a un véritable engouement pour le camping-car, partout", se réjouit François Feuillet, président de la Fédération européenne du camping-car (ECF). "Le camping-car, c'est la liberté, les économies et l'écologie. Maintenant, on peut y ajouter la sécurité sanitaire, et ça, pour nous, c'est du pain bénit", affirme-t-il.

Une tendance de fond

L’Association espagnole de mobile-homes et camping-cars a constaté un bond des ventes de 20% en un an. Mais le phénomène s'observe dans toute l'Europe. En Allemagne, le principal marché du Vieux continent, plus de 10 000 nouveaux camping-cars ont été immatriculés en mai, soit une hausse de 32% sur un an. La France a connu 3 529 nouvelles immatriculations, une augmentation de près de 2%.

Si la crise sanitaire du coronavirus a accéléré la tendance, cet engouement pour les véhicules aménagés est plus ancien, comme l'explique Franck Willie, directeur commercial de Benimar - principale marque espagnole de camping-cars : "En Europe, on sent une évolution vers un public plus jeune, un public plus sportif. Globalement, tous les pays fonctionnent en Europe, et on constate qu'il y a une demande de plus en plus forte dans les pays de l’Est."

Et si les ventes décollent, il en va de même pour les locations. Selon la plateforme spécialisée Yescapa, les réservations de camping-car en Europe ont augmenté de 60% par rapport à l'année dernière.

Au-delà de cette tendance, certains estiment aussi que la crise du Covid va accélérer la désaffection pour le tourisme de masse. "Cette pandémie va changer les habitudes des gens parce qu'ils seront moins disposés à fréquenter des endroits bondés", estime Fernando Ortiz, directeur de Benimar. "Pas seulement à cause du risque - on finira par trouver un vaccin - mais parce que les gens aiment pouvoir changer leurs plans d'un instant à l'autre, en voyage. Et cela va probablement durer."