DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : la Nouvelle-Zélande reporte ses élections législatives

euronews_icons_loading
Coronavirus : la Nouvelle-Zélande reporte ses élections législatives
Tous droits réservés  أ ب
Taille du texte Aa Aa

L'épidémie de coronavirus bouleverse la vie institutionnelle en Nouvelle-Zélande.

Face à la crainte d'un retour de l'épidémie et sous la pression de plusieurs partis politiques, la Première ministre Jacinda Ardern a retardé de quatre semaines les élections législatives.

Prévues initialement le 19 septembre, elles auront finalement lieu le 17 octobre.

Et je tiens à assurer que je n'ai pas l'intention de changer à nouveau la date des élections
Jacinda Ardern
Première ministre néo-zélandaise

"Le 17 octobre sera dans environ neuf semaines. cela donne suffisamment de temps aux partis pour se préparer et faire campagne dans de meilleurs conditions malgré les circonstances actuelles. Cela permettra aussi à la Commission électorale se préparer et aux électeurs d'être rassurés, pour une élection sûre, accessible et crédible. Et je tiens à assurer que je n'ai pas l'intention de changer à nouveau la date des élections. " a expliqué Jacinda Ardern.

La décision de la première ministre a notamment été motivée par le reconfinement jusqu'au 26 août que subi la ville d'Auckland, coeur économique du pays et agglomération la plus peuplée de Nouvelle-Zélande. Jusqu'à un quart des Néo-zélandais y habitent.

Saluée pour sa gestion efficace de la première vague épidémique de Covid-19, la Nouvelle-Zélande a réussi l'exploit de n'enregistrer aucun nouveau cas pendant 102 jours avant de connaître, depuis début août, une reprise des contaminations. Le gouvernement a de nouveau alors réagi pour le bon déroulement des élections et des électeurs.