Afghanistan : cinq femmes dans les négociations face aux talibans

Afghanistan : cinq femmes dans les négociations face aux talibans
Tous droits réservés AFP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des pourparlers de paix vont débuter prochainement au Qatar entre le gouvernement afgan et les talibans. Cinq femmes font partie de l'équipe de négociateurs de Kaboul.

Des pourparlers de paix s'apprêtent à débuter entre les talibans et le gouvernement afghan. Cinq femmes figurent parmi l'équipe de négociateurs de Kaboul. Parmi elles, Fatima Gailani, présidente du Croissant-rouge afghan.

PUBLICITÉ

Après des décennies de guerre, l'Afghanistan se prépare au dialogue avec les talibans : des pourparlers pour tenter d'arracher une paix durable entre le gouvernement et les insurgés.

Et les femmes auront un rôle à jouer. Cinq d'entre elles figurent parmi les 21 membres de l'équipe de négociations de Kaboul. Parmi elle, Fatima Gailani, 66 ans, présidente du Croissant-rouge afghan et ancienne porte-parole des Moudjahidins lors de l'occupation soviétique dans les années 80.

L'important, selon elle, sera de "trouver des valeurs communes" avec les talibans. "Le plus important", dit-elle, "est de savoir comment ramener un cessez-le-feu" dans le pays. Pour autant, elle ne cache pas son inquiétude.

"les femmes afghanes sont les premières blessées"

"Chaque femme en Afghanistan a peur, pas seulement à cause de ce dialogue, on a toujours peur. Lorsqu'il y a des changements, notamment des changements politiques, les femmes sont touchées. A chaque guerre, les femmes sont les premières blessées, ainsi que les enfants", déclare-t-elle.

Retardées depuis des mois par des désaccords sur un échange de prisonniers, les pourparlers de paix se tiendront au Qatar. C'est là qu'en février dernier un accord inédit a été enteriné entre les talibans et Washington.

En échange de plusieurs concessions, dont l'ouverture de négociations de paix, les Etats-Unis se sont engagés à un retrait total des troupes étrangères du pays d'ici 2021.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’aide financière de l’UE à l’Afghanistan

Une transition à risque en Afghanistan : le retrait des troupes américaines engendre la peur

Une dizaine de civils tués dans un attentat à Kaboul, le vice-président afghan était visé