La vaccination contre la grippe saisonnière commence

La vaccination contre la grippe saisonnière commence
Tous droits réservés Lewis Joly/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pas question d'engorger les hôpitaux avec des cas sévères de grippe saisonnière. En pleine épidémie de Covid-19, les citoyens fragiles sont appelés à se faire vacciner en France et en Allemagne.

PUBLICITÉ

Le taux de vaccination contre la grippe saisonnière pourrait atteindre des sommets cette année.

Pas question en effet de rajouter un risque sanitaire en pleine épidémie de coronavirus.

Ainsi en France, les citoyens les plus fragiles sont appelés à se faire vacciner pour ne pas engorger des hôpitaux proches de la saturation.

Les pharmaciens témoignent déjà de cette tendance alors que la campagne de vaccination vient de débuter : "L'an dernier, nous avons vacciné un total de 92 personnes et aujourd'hui, nous en avons déjà vacciné dix ce matin" souligne une pharmacienne française.

Les autorités sanitaires souhaitent "approcher les 75% de couverture" pour la vaccination contre la grippe. Cet objectif, qui correspond à celui défini par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est nettement supérieur au niveau atteint l'année dernière, qui "n'était que de 47,8%" (52% pour les plus de 65 ans mais seulement 30% pour les moins de 65 ans à risque), rappellent le ministère de la Santé, Santé publique France et l'Assurance maladie dans un communiqué.

"Se faire vacciner contre la grippe, me permet de ne pas confondre les symptômes grippaux des symptômes Covid et ça aide les médecins, ça aide tout le monde" explique une femme.

Le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé pour les plus de 65 ans, pour les personnes souffrant de pathologies chroniques (insuffisance respiratoire, insuffisance cardiaque, diabète, insuffisance rénale, asthme, bronchopneumopathie obstructive...), et celles en obésité morbide (indice de masse corporelle supérieur à 40).

Réduire le risque d'épidémies simultanées de grippe et de COVID-19 et protéger le système de santé public, c'est aussi l'objectif de l'Allemagne qui connait actuellement une recrudescence de cas de Covid.

"Pour la première fois dans l'histoire de la République d'Allemagne, le gouvernement a commandé des vaccins antigrippaux supplémentaires et a prévu d'en avoir suffisamment à disposition : un total de 26 millions de doses indique Jens Spahn, le ministre allemand de la Santé. Jamais autant de doses n'avaient été disponibles pour la vaccination contre la grippe en Allemagne".

Le ministre a donné l'exemple et suit ainsi les recommandations de Bruxelles. Cet été, l'exécutif européen avait appelé les États membre a démarré tôt et de manière étendue leur campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quatre blessés après une attaque au couteau en Allemagne

Plus de 100 000 passagers affectés par une grève du personnel au sol de Lufthansa

L’Allemagne peut-elle être neutre au sujet de la guerre à Gaza ?