DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Amérique choisit son président : chiffres et enjeux d'un scrutin crucial en pleine pandémie

euronews_icons_loading
Donald Trump et Joe Biden
Donald Trump et Joe Biden   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump va-t-il être reconduit pour quatre années supplémentaires à la Maison-Blanche ou va-t-il céder sa place à l’ancien bras droit de Barack Obama, Joe Biden, le favori des sondages ? Des sondages qui avaient prédit il y a quatre ans la victoire d’Hillary Clinton.

Les sondages vont-ils encore se tromper ?

Le 9 novembre 2016, contre toute attente, Donald Trump était élu à la présidence des Etats-Unis en recueillant pourtant plus de deux millions de voix en moins que sa rivale démocrate. Mais, dans le système électoral américain, ce qui compte c’est de remporter la majorité des grands électeurs. Donald Trump en avait obtenu 306, Hillary Clinton 232.

euronews
Résultats de la présidentielle 2016euronews

Le collège électoral américain compte au total 538 membres répartis dans 50 Etats. Celui qui rafle la majorité des 270 grands électeurs est élu à la Maison-Blanche. Certains Etats pèsent lourd dans la balance. La Californie compte à elle seule 55 grands électeurs. Citons aussi le Texas, l’Etat de New York, la Floride, la Pennsylvanie et l’Illinois.

euronews
Présidentielle 2020euronews

L’autre particularité de ces élections américaines, ce sont les Swing States, les Etats pivots, indécis qui n’ont pas véritablement d’étiquette politique, qui peuvent changer de couleur d’une élection à une autre et qui décident souvent du sort du scrutin. Parmi les Etats pivots : Floride, Caroline du Nord, Pennsylvanie, Wisconsin, Michigan, Arizona, Géorgie, Iowa, Ohio ou Texas.

euronews
Les Swing Stateseuronews

Le contexte inédit de la pandémie

Ces élections américaines se déroulent dans le contexte inédit de la pandémie qui a fait près de 230 000 morts aux Etats-Unis et plongé le pays dans une récession historique. Outre la crise sanitaire et économique, cette campagne électorale a été marquée par les tensions raciales après la mort de George Floyd et d’autres Afro-américains.

Pour parler des élections américaines et de ce duel en pleine pandémie entre Donald Trump et Joe Biden, nous avons interviewé :

  • Jean-Eric Branaa, chercheur, auteur d'une biographie sur Joe Biden aux (Nouveau Monde Editions)
  • Nicole Bacharan, politologue, auteur du livre "Le Monde selon Trump"(Editions Tallandier)
euronews
Jean-Eric Branaaeuronews
euronews
Nicole Bacharaneuronews

La répartition des votes en 2016 par populations

En 2016, le vote des minorités s’était majoritairement porté sur la candidate démocrate, notamment le vote des électeurs noirs qui avaient opté à 88% pour Hillary Clinton, alors que les électeurs blancs avaient été 58% à voter pour Donald Trump.

euronews
Le vote des minorités en 2016euronews

Concernant les votes par âge : les plus de 45 ans et les plus de 65 ans avaient voté majoritairement pour le candidat républicain, tandis que les plus jeunes, les 18-29 ans et les 30-44 ans, avaient voté pour les démocrates.

euronews
Le vote par âge en 2016euronews

Le vote selon le sexe : Hillary Clinton avait remporté le vote des femmes et Donald Trump celui des hommes.

euronews
Vote par sexe en 2016euronews

Enfin, le taux de participation sera l’un des grands enjeux de ces élections. Depuis 20 ans, il se situe en moyenne autour des 55%, un taux qui pourrait augmenter cette année vu l’importance du vote par correspondance

euronews
Évolution du taux de participationeuronews