DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : toujours plus de cas, l'Europe renforce encore sa lutte

euronews_icons_loading
Au service réanimation de l'hôpital MontLegia CHC à Liège en Belgique, le 6 novembre 2020
Au service réanimation de l'hôpital MontLegia CHC à Liège en Belgique, le 6 novembre 2020   -   Tous droits réservés  Jean-Francois Badias/AP
Taille du texte Aa Aa

En Europe, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 300 000 morts pour plus de 12 millions d'infections. Tour d'horizon de la situation dans différents pays.

La lutte contre le coronavirus continue de se renforcer partout en Europe. A chaque pays, sa stratégie. La Slovaquie entend tester l'ensemble de sa population, 5,4 millions d'habitants. Un deuxième week-end de dépistage massif a été organisé avec des tests antigéniques, rapides mais moins fiables que les tests PCR. Deux tiers de la population s'y sont déjà sousmis la semaine dernière et 1% des résultats étaient positifs.

En Pologne, de nouvelles restrictions sont entrées en vigueur ce samedi. Les théâtres et les cinémas sont désormais fermés. Seuls les commerces jugés essentiels sont autorisés à ouvrir. Et à partir de lundi tous les élèves, y compris ceux du primaire, passeront à l'enseignement à distance.

En Angleterre, comme en France, les livres ne sont pas sur la liste des produits considérés comme essentiels. Les librairies indépendantes se sont associées pour leur vente en ligne, via une plate-forme commune (bookshop.org) afin de rivaliser avec les géants en ligne comme Amazon.

Plus de 60 000 contaminations vendredi en France

En France, le chiffre des nouvelles contaminations a encore battu un record avec plus de 60 000 nouveaux cas positifs enregistrés entre jeudi et vendredi. La pression s'accroît sur les services de réanimation. Un pic est attendu en milieu de semaine prochaine, estiment les autorités, avant que se fassent sentir les premiers effets du confinement.

Enfin, la Suède est un des pays européens où l'épidémie accélère le plus vite, derrière la Serbie et la Grèce. Pour la première fois, des scientifiques y ont publié des résultats après l'analyse des eaux usées à Stockholm où se retrouvent les traces du virus. Leur conclusion : le nombre de cas en septembre était comparable à celui de mai dernier.