PUBLICITÉ

Le passage de l'ouragan Eta sur l'Amérique centrale a provoqué la mort d'au moins 200 personnes

Coulée de boue au Guatemala, à San Cristobal Verapaz, 7 novembre 2020
Coulée de boue au Guatemala, à San Cristobal Verapaz, 7 novembre 2020 Tous droits réservés Moises Castillo/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Moises Castillo/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews avec AFP, AP, EFE
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Eta a touché terre en Floride et menace de redevenir un ouragan dans la journée après avoir causé la mort d'au moins 200 personnes au Guatemala, au Honduras, au Panama, au Nicaragua et au Mexique.

PUBLICITÉ

La tempête tropicale Eta frappe le sud de la Floride et menace de redevenir un ouragan...

Le monstre météorologique, qui a semé la mort et la destruction en Amérique centrale et dans le sud du Mexique, a poursuivi sa progression, provoquant des inondations dans les zones urbaines du sud de la Floride, de nombreuses évacuations et des milliers de coupures d'électricité.

Eta devrait redevenir un ouragan de catégorie 1 dans la journée avec des vents atteignant 100 km/h dans le golfe du Mexique.

Dans sa progression vers la Floride, la tempête a traversé Cuba, causant des dommages à des centaines de maisons et de cultures. Et l'on craint toujours qu'elle ne donne son coup de grâce, sous la forme de fortes houles qui menacent de provoquer des inondations sur le Malecón de La Havane. La population se dit prête. 

**L'ouragan Eta a fait plus de 200 morts ou disparus en Amérique centrale. **

Au Panama, les équipes de secours continuent leurs fouilles, tandis que des familles retournent dans leurs maisons détruites et recherchent leurs proches :

"Une mère et son père, j' espérais que je les retrouverais, morts ou vivants, mais je n'ai pas pu",explique René Vega, conseiller municipal de Bugaba.

Désespoir identique au Nicaragua, au Mexique ou au Guatemala. Dans ce pays qui compte le plus de victimes (27 officiellement), une centaine de personnes a été ensevelie par un glissement de terrain dans un village du nord.

Le Salvador a envoyé une centaine de sauveteurs chez son voisin, ainsi que de la nourriture. Parmi la population évacuée, beaucoup se sont retrouvés sans rien.

Au Honduras, le gouvernement estime qu'1,7 million de personnes avaient été touchées par l'ouragan Eta.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'ouragan Eta a fait au moins 150 morts ou disparus au Guatemala

L'Amérique centrale endeuillée par l'ouragan Eta

Inde : au moins 14 morts dans l'effondrement d'un panneau publicitaire