DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"America is back", Joe Biden veut une Amérique prête à guider le monde

Par euronews avec AFP, AP
euronews_icons_loading
"America is back", Joe Biden veut une Amérique prête à guider le monde
Tous droits réservés  Carolyn Kaster/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le président élu Joe Biden a annoncé le "retour" d'une "Amérique prête à guider le monde" après les années Trump. Sur une grande scène dans son fief de Wilmington, le démocrate de 78 ans a eu des mots pour chacun des six premiers grands noms désignés pour l'accompagner à son arrivée à la Maison Blanche, le 20 janvier. Et il n'est pas question de rejouer le mandat Obama, mais de mettre en avant expérience et diversité

"C'est une équipe qui assurera la sécurité de notre pays et de notre peuple. C'est une équipe qui reflète le fait que l'Amérique est de retour, prête à diriger le monde, et non à s'en retirer. Une fois de plus, assis en tête de table, nous serons prêts à affronter nos adversaires et non pas à rejeter nos alliés".

Si le Sénat les confirme, Alejandro Mayorkas sera le premier chef de la sécurité intérieure hispanique et Avril Haines la première femme directrice du renseignement national.

Pour l'heure, Donald Trump refuse toujours de concéder la victoire à Joe Biden. Il a tenu une conférence de presse surprise hier, mais toujours aucune annonce...

Au lieu de cela, Donald Trump a salué le fait que le Dow Jones ait franchi la barre des 30 000 points à Wall Street :

"C'est un chiffre sacré, 30 000. Personne ne pensait le voir un jour. C'est la neuvième fois depuis le début de l'année 2020. Et c'est la 48e fois que nous battons des records sous l'Administration Trump."

Il se peut que les marchés aient réagi à la "certitude" indispensable qui a suivi la résignation de Donald Trump à valider le processus de transition vers l'administration Biden.

Hier, c'était la dernière fois que le président graciait la dinde de Thanksgiving... Donald Trump sait désormais que la plupart des États ont certifié leurs résultats de l'élection présidentielle.