DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coordonner les fêtes de fin d’année dans l’UE pour empêcher une nouvelle vague de Covid-19

Access to the comments Discussion
Par Christopher Pitchers  & Euronews
euronews_icons_loading
Coordonner les fêtes de fin d’année dans l’UE pour empêcher une nouvelle vague de Covid-19
Tous droits réservés  Christophe Ena/AP
Taille du texte Aa Aa

Les fêtes de noël approchent et avec elles se posent de nombreuses questions sur l'organisation des festivités en plein confinement. L'Union européenne veut éviter une nouvelle vague d'infections qui pourrait suivre ces retrouvailles en famille.

La Commission européenne a donc présenté mercredi sa stratégie pour contenir la pandémie au cours de l'hiver. "Si nous ne faisons pas attention, si nous ne faisons pas preuve de retenue et de discipline, si nous relâchons nos efforts trop rapidement et si nous n'employons pas cette période relativement stable pour nous préparer, il y aura plus de cas, plus de décès et plus de confinement", avertit Stella Kyriakides, Commissaire européenne en charge de la Santé.

Ce plan met l'accent sur :

  • la distanciation sociale
  • le dépistage et la recherche des contacts dans l’ensemble de l’UE
  • la sécurité des voyages
  • le soutien aux stratégies nationales de vaccination

Mais en matière de santé la compétence européenne reste limitée, les mesures sont prises par les gouvernements. La Commission espère donc que les Etats membres adopteront ce document et surtout qu'ils mettront en oeuvre ces dispositions.

Des efforts de coopération à poursuivre

La coordination sanitaire européenne connaît cependant encore des difficultés. La France, l'Allemagne et l'Italie souhaitent par exemple la fermeture de toutes les stations de ski sur le continent. L'Autriche refuse car elle ne veut pas priver son économie des revenus tirés des sports d'hiver. Face à cette impasse l’eurodéputé István Ujhelyi (S&D) demande des compensations. "Là où la situation épidémiologique ne permet pas l'ouverture des stations pendant la saison, les gouvernements et l’UE devraient délier les cordons de la bourse pour les aider", explique-t-il.

A cela s'ajoute la question de la vaccination. Les premières doses devraient être disponibles au début du mois de janvier. De son côté le Royaume-Uni se dit prêt à faire les premières injections dès la semaine prochaine, mais pour l'UE un tel calendrier est trop précipité.