DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : une nouvelle variante sud-africaine "préoccupante" détectée au Royaume-Uni

euronews_icons_loading
Covid-19 : une nouvelle variante sud-africaine "préoccupante" détectée au Royaume-Uni
Tous droits réservés  Cecilia Fabiano/LaPresse via AP
Taille du texte Aa Aa

Les nouvelles souches de Covid-19 n'ont pas fini de mettre les nerfs du Royaume-Uni à rude épreuve. Oui, "les" nouvelles souches, car il y en a plus d'une. Alors que le gouvernement britannique s'efforce de contenir la propagation du Covid19 et de sa variante, en plaçant de nouvelles zones du pays sous confinement partiel à compter du 26 décembre, le secrétaire d'État à la santé Matt Hancock a révélé que deux cas d'une autre nouvelle variante de Covid-19 avaient été détectés.

Celle-ci est encore différente de celle évoquée depuis dimanche dernier et elle pourrait venir d'Afrique du Sud. "Cette nouvelle variante est très préoccupante, car elle est encore plus transmissible, et elle semble avoir muté davantage que la nouvelle variante qui a été découverte au Royaume-Uni", a déclaré mercredi Matt Hancock, ministre britannique de la santé. "Nous avons pris les mesures suivantes : tout d'abord, nous mettons en quarantaine les cas et les cas contacts cas découverts ici au Royaume-Uni. Deuxièmement, nous imposons des restrictions immédiates sur les voyages en provenance d'Afrique du Sud".

Déjà 20 000 mutations recensées

La nouvelle variante de coronavirus détectée en Afrique du Sud semble se transmettre plus rapidement que les souches plus anciennes, avancent les chercheurs qui l'ont identifiée en Afrique du Sud. "Tous les éléments vont dans ce sens", a affirmé mercredi à l'AFP Tulio de Oliveira, directeur de l'institut de recherche KRISP, adossé à l'Université du Kwazulu-Natal.

La découverte de cette nouvelle souche plus contagieuse en Afrique du Sud intervient après celle d'un précédent nouveau variant au Royaume-Uni. Cette mutation, qui coïncide avec une envolée des cas, a entraîné le week-end le reconfinement de Londres et d'une partie du sud-est de l'Angleterre et la suspension des liaisons entre le Royaume-Uni et une cinquantaine de pays, dont la France, causant une paralysie du trafic transmanche.

Pas moins de 20 000 mutations ont déjà été recensées depuis le début de la pandémie mais certaines souches sont plus inquiétantes que d'autres. Celle qui a conduit le Royaume-Uni à reconfiner une partie du pays dimanche dernier a également été confirmée au Danemark, en Italie, à Gibraltar, aux Pays-Bas et en Australie. Le ministre français de la santé, Olivier Veran a déclaré qu'il était "tout à fait possible" que la nouvelle variante circule déjà en France, mais qu'aucun cas n'avait encore été officiellement identifié.