DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Pour diminuer le nombre d'accidents graves, Bruxelles passe en zone 30

Par Euronews
euronews_icons_loading
Pour diminuer le nombre d'accidents graves, Bruxelles passe en zone 30
Tous droits réservés  BERTBF
Taille du texte Aa Aa

Bruxelles est désormais la plus grande zone 30 d'Europe. Depuis le 1er janvier, rouler à 30 km en région Bruxelloise est devenu la règle générale, hormis sur certains axes très fréquentés, dont la vitesse est indiquée spécifiquement.

L'objectif principal de cette mesure est de diminuer le nombre d'accidents graves de la route. Certains Bruxellois sont convaincus, comme cette dame : "C'est un mieux pour la sécurité, notamment des enfants, car les voitures roulent plus lentement", estime-t-elle.

Pour d'autres en revanche, cela va trop loin, comme pour cet automobiliste : "Au niveau des écoles je comprends, mais partout, il ne faut pas abuser, c'est n'importe quoi."

Ça a un effet sur la diminution du nombre d'accidents : nous n'avons plus eu d'accident grave depuis deux ans.
Pauline Jodogne
Bourgmestre de Schaerbeek

Confrontée à de nombreux accidents de la route, la commune de Schaerbeek - en région Bruxelloise - avait décidé de mettre en place une mesure similaire en 2018, avec des effets très positifs selon sa bourgmestre, Pauline Jodogne : "Il y a toujours quelques récalcitrant qui refusent de comprendre que c'est un enjeux vraiment important, que ça a un effet sur la diminution du nombre d'accidents : nous n'avons plus eu d'accident grave depuis deux ans. Et qu'il y a aussi des quartiers apaisés".

Les autorités Bruxelloises espèrent donc suivre l'exemple de Schaerbeek. Selon une étude de l'Institut belge de sécurité routière, la probabilitépour un piéton de mourir lors d'un choc avec une voiture roulant à 50 km/h est 5 à 6 fois plus élevé qu'à 30 km/h.