DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

À l'approche du déconfinement progressif, les Britanniques se ruent sur l'Espagne

euronews_icons_loading
À l'approche du déconfinement progressif, les Britanniques se ruent sur l'Espagne
Tous droits réservés  Alvaro Barrientos/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Vidées de leurs touristes, les rues et les plages de Benidorm en Espagne pourraient bientôt retrouver une fréquentation quasi-habituelle. Depuis l'annonce lundi d'un calendrier de déconfinement progressif au Royaume-Uni, les Britanniques se sont rués sur les réservations touristiques, notamment dans le sud de l'Europe : Grèce, Portugal et bien sûr, Espagne.

"Les réservations ont augmenté de 565% par rapport à la semaine dernière, et ce sont des réservations britanniques", confirme Carlos Bárcenas, directeur commercial de Servigroup Hotels.

Selon le calendrier présenté par Boris Johnson, les Britanniques pourraient de nouveau voyager à l'international le 17 mai. Une date qui devra toutefois être confirmée le 17 avril.

"Ici, nous dépendons directement et indirectement des touristes britanniques, et le gouvernement britannique a déclaré que le tourisme ne reprendrait pas avant la mi-mai, au moins. C'est pourquoi, jusqu'à cette date, Benidorm ne ne reprendra pas son activité habituelle", explique Juan José Perez Parker, président de l'Association des tour-opérateurs de Benidorm et de la Costa Blanca.

Les hôtels ne sont pas les seuls à avoir vu leurs réservations exploser. Dès lundi, la compagnie aérienne low cost easyJet a vu les réservations pour les vols de cet été augmenter de 337 % en quelques heures, comparées à la semaine précédente, comme l'expliquent nos confrères du quotidien économique Les Echos. Une reprise encouragée aussi par des tarifs défiant toute concurrence : moins de 15 livres sur un grand nombre de destinations au départ du Royaume-Uni.