DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Flamme olympique : allumer le feu, mais pas trop !

euronews_icons_loading
Flamme olympique : allumer le feu, mais pas trop !
Tous droits réservés  PHILIP FONG/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Le relais de la flamme olympique doit démarrer dans un mois au Japon. Mais face aux risques sanitaires, les organisateurs ont fixé des règles très strictes le long du trajet.

Comment concilier épidémie de Covid-19 et flamme olympique ? C'est un casse-tête pour les organisateurs de prochains Jeux olympiques au Japon.

L'événement est censé attirer des foules enthousiastes. Sauf que là, les spectateurs devront rester distants, porter un masque évidemment, et surtout ne pas crier, tout au plus applaudir.

Les consignes ont été présentées ce jeudi à Tokyo.

La présidente du comité d'organisation des Jeux, Seiko Hashimoto, a indiqué que le parcours de la torche était maintenu, à travers les 47 préfectures du pays, mais qu'évidemment, la priorité, c'était la sécurité, face aux risque liées au Covid-19.

Et d'ajouter que s'il y avait trop de monde sur le bord des routes, ou si la situation sanitaire venait à se dégrader, alors par précaution, le relais de la flamme serait suspendu, partiellement ou totalement. Pas question de jouer avec le feu.

C'est dans un mois, le 25 mars, que la flamme olympique est censée s'élancer à travers le Japon, jusqu'à la cérémonie d'ouverture théoriquement prévue le 23 juillet.

Ces Jeux olympiques initialement prévus l'été dernier ont été reportés à cause de la pandémie.