DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Une femme disparaît : le choc à Londres, les Britanniques sont exaspérées par l'insécurité

euronews_icons_loading
Une femme disparaît : le choc à Londres, les Britanniques sont exaspérées par l'insécurité
Tous droits réservés  Kirsty Wigglesworth/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Un policier d'une quarantaine d'années est accusé de meurtre dans l'affaire de la disparition de Sarah Everard.

La jeune femme n'a pas donné signe de vie depuis le 3 mars dernier.

Sarah Everard a disparu alors qu'elle marchait le soir pour rentrer chez elles dans les rues de Londres.

Des restes humains ont été retrouvés, ils n'ont pas encore été identifiés, mais la disparition de la jeune femme de 33 ans suscite une très forte émotion au Royaume-Uni.

Harriet Harman, députée du Labour : "On le sait, les enlèvements et les meurtres sont les extrêmes de toutes les menaces masculines, la police nous conseille de ne pas sortir seules la nuit et on se demande pourquoi sommes nous condamnées à ce couvre-feu informel : les femmes ne sont pas le problème, ce sont les hommes le problème."

Selon un sondage Yougov, 80 % de toutes femmes britanniques disent avoir été victimes de harcèlement dans les lieux publics.

Quant à celles âgées entre 18 et 24 ans, elles sont 97 % à indiqué avoir subi de harcellement sexuel dans les lieux publics.