This content is not available in your region

Au Royaume-Uni, l'hommage aux victimes du Covid-19

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Au Royaume-Uni, l'hommage aux victimes du Covid-19
Tous droits réservés  AP Photo/Kirsty Wigglesworth

Dans les gares, devant les hôpitaux, l'hommage du personnel des services publics… Une minute de silence a été observée en mémoire des 126 000 Britanniques emportés par le coronavirus. À midi pile, le pays s'est figé, un an jour pour jour après la mise en place du premier confinement.

Les élus du parlement britannique ont eux aussi observé une minute de silence. Des instants de recueil en cette « journée de la réflexion » : c'est ainsi que le gouvernement de Boris Johnson l'a baptisée.

L'occasion « de réfléchir à l'année écoulée, l'une des plus difficiles de l'histoire de notre pays », a twitté le Premier ministre.

Le Royaume-Uni, à présent durement éprouvé par le variant anglais du Covid-19, est celui d'Europe qui a perdu le plus de vies depuis le début de la pandémie.

Plus de 4,3 millions de Britanniques ont été contaminés au total, et après des mois d'un gestion souvent qualifiée de chaotique, le gouvernement a entrepris l'une des campagnes d'immunisation les plus ambitieuses au monde.

Près de 28 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin, 2,3 millions ont eu la deuxième.

Le pays, qui vit pour la troisième fois au rythme de sévères restrictions imposées depuis janvier, espère pouvoir en sortir progressivement d'ici la fin juin. Mais les arrivées depuis l'étranger continueront d'être filtrées pour tenter de faire barrage aux autres variants.