Covid-19 : la vaccination ouverte en France aux plus de 70 ans dès samedi

Centre de vaccination à Valenciennes, dans le nord de la France, le 23 mars 2021
Centre de vaccination à Valenciennes, dans le nord de la France, le 23 mars 2021 Tous droits réservés YOAN VALAT/AFP
Tous droits réservés YOAN VALAT/AFP
Par Vincent Coste avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Emmanuel Macron a appelé à vacciner tous les jours, "matin, midi et soir", car la vaccination est "le cœur de la bataille" contre la pandémie.

PUBLICITÉ

Les autorités françaises veulent passer à la vitesse supérieure sur le front de la vaccination contre le Covid-19. En effet, à partir de ce samedi, les injections de vaccins seront élargies aux personnes âgées de 70 à 75 ans sans comorbidités, a annoncé ce mardi Emmanuel Macron lors d'une visite d'un centre de vaccination à Valenciennes dans le département du Nord.

YOAN VALAT/AFP
Emmanuel Macron, lors de sa visite dans un centre de vaccination à Valenciennes, le 23 mars 2021YOAN VALAT/AFP

"Je veux qu’on organise les choses de manière méthodique, descendre par tranches d’âge", a expliqué le chef de l'Etat français à des soignants, en annonçant aussi la mise en place d'un numéro de téléphone dédié pour les personnes de plus de 75 ans n'ayant pas réussi à se faire encore vacciner.

Lors de son déplacement dans le nord de la France, Emmanuel Macron a également appelé à vacciner tous les jours, "matin, midi et soir", car la vaccination est "le cœur de la bataille" contre le Covid-19.

"On se bat pour avoir des doses (...) On va changer de dimension à partir d'avril" et "il n'y pas de week-end et de jours fériés pour la vaccination", a ajouté le chef de l'Etat.

Le président français a également réaffirmé "l'objectif d'avoir vacciné mi-avril 10 millions de personnes". Un objectif qui "va permettre de protéger les plus fragiles, les plus âgées ou les personnes qui ont un diabète ou qui sont obèses", et ainsi "de réduire la pression sur le système hospitalier".

Emmanuel Macron a aussi indiqué qu'une "campagne de vaccination des enseignants" va être mise en place "dès mi-avril".

Jusqu'à présent dans l'Hexagone, 6 199 118 personnes ont reçu une première dose de vaccin, selon les dernières données des autorités françaises. Et 2 429 958personnes ont terminé le processus de vaccination, après l'injection de la seconde dose, soit 4,2% de la population française de plus de 18 ans. La pandémie de Covid-19 a causé 92 621 décès depuis son apparition dans l'Hexagone.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les journalistes ont eu un accès rare au sous-marin français à propulsion nucléaire de classe Rubis

Elections européennes : les Républicains font campagne sur l'immigration à Menton

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?