EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Retenu "en otage" par la Turquie : le combat d'un mathématicien turc pour rentrer en France

Tuna Altinel
Tuna Altinel Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le cas de Tuna Altinel est emblématique de la répression menée par Ankara contre l'opposition, notamment contre les milieux académiques depuis la tentative de coup d’État contre le président Erdogan.

PUBLICITÉ

Tuna Altinel est maître de conférences à l'Université Claude-Bernard à Lyon, en France. Mais le mathématicien turc est bloqué depuis près de deux ans dans son pays natal.

Le début de son cauchemar remonte à mai 2019. Alors qu'il passe ses vacances en Turquie, il est arrêté puis condamné pour "appartenance à une organisation terroriste", avant d'être finalement acquitté. Des ennuis judiciaires qu'il attribue à son engagement en faveur des droits humains et notamment de la cause kurde.

Depuis, Tuna Altinel cherche inlassablement à rentrer en France, où il vivait depuis 25 ans, mais les autorités turques refusent de lui rendre son passeport.

Son cas est emblématique de la répression menée par Ankara contre l'opposition et en particulier contre les milieux académiques depuis la tentative de coup d’État contre le président Erdogan en 2016.

"L’État turc empêche les opposants qui le gênent de quitter le territoire, il les retient un peu en otages. C'est une façon d'accepter que le pays est une prison. C'est un peu triste pour un État de l'accepter mais à mon avis c'est une interprétation de ce qu'il se passe."

L’État turc empêche les opposants qui le gênent de quitter le territoire, il les retient un peu en otages.
Tuna Altinel
Mathématicien turc

En attendant de pouvoir rentrer en France, Tuna Altinel enseigne l'anglais et le français par correspondance à ses ex-codétenus. Il apprend également la langue kurde et participe régulièrement à des manifestations, car il refuse dit-il de s' "autocensurer".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation